AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Aurore Morgenstern écrit depuis quelques années, elle s'est lancée dans l'auto-édition sous son nom de plume Donnola Nera.

Sont parus sous se nom :
- "Antinomia ou l’antinomie de l’âme" (tranche de vie/contemporain/handicap) (2017)
- "Le bleu de ses yeux" (tranche de vie/contemporain/handicap) (2017)
- "Les nuits de sang, tome 1 : Kyösti" (contemporain/surnat’/horreur-gore) (2018)
- "Les nuits de sang, tome 2 : Aukusti" (contemporain/surnat’/horreur-gore) (2018)

En 2018, elle a décidé de reprendre son prénom pour écrire, et de choisir un nom qui lui correspondait bien. Elle pense que Morgenstern signifiant "étoile du matin" était tout désigné pour elle puisqu’il symbolisait nombre d’éléments importants de son parcours d’auteur.

Aujourd’hui, elle s'est lancée le défi de profiter de ce nouveau nom de plume pour enfin faire découvrir son véritable univers à ses lecteurs à travers de gros projets trop longtemps repoussés.

page Facebook : https://www.facebook.com/AuroreMorgenstern.Auteur/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Chrichrilecture   27 novembre 2017
Le bleu de ses yeux de Aurore Morgenstern
— Eh bien, ça fait quelques jours déjà que je ne vous avais pas vus ! s'exclama le patron en les voyant entrer. Je commençais à penser qu'une bombe avait dû détruire les bureaux de mes clients les plus réguliers ! plaisanta - t - il ensuite.

— Ne parle pas de malheurs, Giovanni ! J'ai déjà des yeux déficients, je n'ai pas en plus envie de perdre l'usage du reste de mon corps, l'implora Lysandre d'un air moqueur.

Le patron laissa échapper un rire avant de les entraîner vers leur table habituelle, il apporta ensuite une gamelle d’eau pour Lunatic et les menus pour ses habitués.

Commenter  J’apprécie          250
Chrichrilecture   28 novembre 2017
Le bleu de ses yeux de Aurore Morgenstern
Mais au final toi qui as des yeux, tu as beau dire ce que tu veux, tu ne vois pas mieux que moi. Il m’a fallu du temps pour comprendre moi - même mais … Bordel Shawn ! Tes yeux que tu as si souvent posés sur moi. Tes yeux qui m’ont dévoré aussi souvent qu’ils le pouvaient … Ils ne sont rien de plus que le reflet de mes mains qui s’attardaient sur ta peau pour imprimer ton « image » dans mon esprit. Tu m’as dévoré du regard au moins autant que je t’ai dévoré de mes mains … Je … m’arrêtai - je pour reprendre mon souffle. »

Alors tu veux vraiment une réponse ? Tu en as besoin après ça ? Parce que si c’est le cas, je vais être clair. Tu es doux et toujours attentif. Tu es toujours là quand j’ai besoin. Les moments qu’on passe ensemble font partie des plus merveilleux de ma vie. Les plus agréables aussi, au point que j’en vienne à tout faire pour passer plus de temps avec toi. Et bon sang, même si je m’attendais à tout sauf à dire ça, j’ai envie de toi. De ta présence, de ton contact … de ton corps aussi … Alors est - ce qu’on a vraiment besoin de disserter sur l’amour, là , maintenant ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Chrichrilecture   28 novembre 2017
Le bleu de ses yeux de Aurore Morgenstern
Ne dis pas n’importe quoi ! Tu as vu mes parents, leur façon de penser. Ils m’ont éduqué en me répétant que je pouvais aimer qui je souhaitais, homme comme femme. Alors l’homosexualité n’est pas quelque chose qui me dérange, Shawn. Je n’arrive même pas à concevoir que l’humain donne des noms différents en fonction du sexe des personnes qui forment le couple. L’amour est une chose unique, elle n’a pas besoin d’être classifiée par des noms inutiles. Tu préfères les hommes ? Soit, qu’est - ce que ça change dans le fond ? Et si tu as besoin d’un toit le temps de trouver une solution plus stable que de passer d’appartement en appartement chez tes amis universitaires, tu peux rester ici.
Commenter  J’apprécie          20
Chabouquine38   02 avril 2020
Le calme entre les tempêtes de Aurore Morgenstern
Je me redressai également, lui tendant sa béquille. Il ne prit pas le temps d'attendre de réponse de ma part, se dirigeant vers la sortie sans jeter un oeil en arrière.

Visiblement, il ne tolérait aucun refus de ma part. Mais, de toute façon, sa présence était un pansement bien trop agréable sur mon âme blessée pour que je fasse même que songer à ne pas le suivre. Aussi me mis-je en route à mon tour.

Marche ou crève comme on dit.

Et je préférais largement la marche à la mort.
Commenter  J’apprécie          10
levri   29 janvier 2019
Last Memories, tome 1 : Un sorcier à New York de Aurore Morgenstern
— Fais attention à toi. Ta mère me tuera s’il t’arrive quelque chose, dit-il aussi bas que moi.

Je me fis l’effet d’une carpe en manque d’oxygène alors que je tentais de trouver quoi répondre. Mais il me coupa l’occasion de le faire en me lâchant pour partir en vitesse dans son bureau.

— Qu’est-ce qu’il vient de se passer ? s’enquit Leda en s’approchant.

— C’est ce que j’aimerais qu’on m’explique, avançai-je en me retournant vers elle avant de partir vers la sortie. Mais quelque chose me disait que je n’étais pas près de le savoir. Je poussai un soupir.

Qu’est-ce que j’aurais adoré pouvoir enfermer Howard et Marcus dans une pièce ! Les voir partager leur crainte de ma mère… Et surtout… Leur faire la mauvaise surprise de lâcher ma mère avec eux.

Quelle bande de trouillards ! Elle ne leur arrive même pas aux épaules…

Je ne parvenais définitivement pas à concevoir qu’on puisse avoir peur d’un si petit bout de femme, tout en rondeur, sourire et gentillesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 janvier 2019
Last Memories, tome 1 : Un sorcier à New York de Aurore Morgenstern
Bien décidé à l’étonner un peu, je retirai mes bras de sa taille, puis sans lui laisser le temps de réagir, je fléchis les jambes pour bondir, m’accrochant à son cou avant de passer mes membres autour de ses hanches.

— Et si mon demi-dieu café-crème me montrait à quel point il veut que je ne sois qu’à lui ? susurrai-je d’une voix rauque.

— Ça, je peux le faire sans problème, petit sorcier, assura-il d’un ton excité.

Il mit ses bras sous mes fesses pour me soutenir alors que je me jetais sur ses lèvres pour les dévorer. Il commença donc à avancer à l’aveuglette tandis que ma bouche enflammait son corps, que mes dents le mordillaient pour ouvrir un passage à ma langue qui ne voulait plus que rencontrer la sienne.
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 janvier 2019
Last Memories, tome 1 : Un sorcier à New York de Aurore Morgenstern
— On en parlera quand tu voudras. Mais en attendant, dis-toi bien une chose, Maël, si tout avance bien entre nous, si on devient un couple, alors il y aura forcément des journées difficiles, qui finiront mal, comme celle-ci. Et ces jours-là, on devra rentrer à la maison pour se retrouver et se soutenir, comme tous les couples. Tu comprends ? demanda-t-il en s’écartant de quelques centimètres pour me regarder dans les yeux.

Je lâchai un soupir tremblotant avant de passer mes bras autour de son cou et de venir nicher mon visage contre le sien. Il m’enserra à son tour, caressant mon dos en me murmurant des mots de réconfort.
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 janvier 2019
Last Memories, tome 1 : Un sorcier à New York de Aurore Morgenstern
Je la retrouvai au milieu du salon, assise à genoux au centre d’un cercle de pierres, plongée en pleine méditation.

Je l’observai alors en silence, posant mes chaussures et ma veste avant de m’approcher d’elle. D’un geste de la main, je fis rouler les billes de manière à agrandir ce coin de paix dans lequel je m’agenouillais face à elle, posant mes mains sur mes cuisses en fermant les yeux à mon tour. Je pouvais sentir l’énergie des petites sphères noires partout autour de nous. Pas aussi relaxante que celle que dégageait la turquoise pendue à mon cou, mais tout de même appréciable après la journée que je venais de passer.
Commenter  J’apprécie          00
levri   29 janvier 2019
Last Memories, tome 1 : Un sorcier à New York de Aurore Morgenstern
— Alors, tu as le droit de ne pas être amoureux de moi, ou en tout cas, pas encore. Mais ne nie pas ce que moi je ressens parce que c’est de l’amour. Le genre d’amour qui te tombe dessus comme un putain de parpaing, mais dont tu ne te débarrasserais pour rien au monde.

— Je vais peut-être te faire vivre des moments horribles, tentai-je d’argumenter dans un murmure.

— Ça ne me fait pas peur, Maël. Tant que je sais que tu es à moi et rien qu’à moi.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur