AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 01/01/1981
Biographie :

Axel Roques est un écrivain français né au début des années quatre-vingt.

Il a roulé sa bosse autour du globe. Ses tribulations lui ont permis de découvrir de nombreux pays et de très belles cultures.

Aujourd’hui, Axel Roques aime passer du temps en bord de mer et se jeter à l’eau pour naviguer et surfer. A ses heures perdues, il aime se promener à Paris pour découvrir de nouvelles ruelles et y surprendre des scènes insolites.

Axel Roques se réserve des moments d’introspection et de méditation où il prend du recul sur la vie qu’il mène. Il pense que ces moments sont rares et qu’il est de plus en plus difficile de s’arracher à l’activisme ambiant.

Axel Roques ne vit pas de sa plume et travaille à côté pour se remplumer.

http://axelroques.blogspot.fr/
+ Voir plus
Source : http://axelroques.blogspot.fr/
Ajouter des informations
Bibliographie de Axel Roques   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Axel Roques
AxelRoques   05 mai 2017
Axel Roques
Angelo se dit que le système démocratique est vicié par construction. Même si tous les candidats sont des escrocs ou des incapables, la démocratie doit en choisir un et lui donner les clés du temple.



Or, dans la mesure où le ressort principal des individus politiques est l’ambition, le postulat qu’une démocratie doive systématiquement faire émerger des candidats valables lui semble bancal.



Le jeu politique faisant émerger une majorité d’ambitieux égocentriques, il est hautement probable que les démocraties soient moins bien gouvernées que d’autres régimes plus autoritaires.



Relisant ses cours d’Histoire, Angelo avait souvent eu l’impression que la France était plus redevable envers ses despotes éclairés qu’envers ses classes politiques démocratiquement élues.



Certes, la démocratie réduit le risque de dérive forte de la classe dirigeante mais elle abaisse la qualité du pouvoir exercé à un niveau extrêmement bas, et ce de manière pérenne. Il eut une pensée émue pour Napoléon Bonaparte.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
gouelan   08 juin 2016
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
C'était ce genre de réaction qui désarmait le plus Angelo. Où est l'originalité de faire ce que l'on aime ? Il est bien plus étrange d'accepter de suivre la société les yeux fermés et de se contenter d'une place honorable, certes, mais standardisée et interchangeable.
Commenter  J’apprécie          140
AxelRoques   22 mai 2016
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques


Maximilian avait coupé les ponts avec la plupart de ses amis viennois. Il n’avait pas cherché à se créer une nouvelle vie sociale à Berlin. Il était devenu incapable de s’impliquer dans une quelconque activité de groupe. Il fuyait les restaurants et bars. Il ne savait plus s’engager à l’avance. Il déclinait souvent, à la dernière minute, ses rares invitations. Il était effrayé par l’effort de sociabilisation à fournir. Préférant ne pas simuler, il vivait en misanthrope. Ses rares relations étaient purement mondaines : d’autres jeunes friqués amateurs de coke et de musique électronique. Il en accueillait parfois dans son loft, en after-party, pour des agapes déshumanisées. Apathiques, ils célébraient ensemble le néant de leur existence.
Commenter  J’apprécie          120
NathalC   23 octobre 2015
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
La société telle que nous la vivons et l'entretenons est un compresseur d'originalité. Seule la rébellion peut sauver notre identité.
Commenter  J’apprécie          120
AxelRoques   05 mai 2017
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
Dans quelques mois, l’issue des suffrages serait défavorable à Franck Wallon malgré ses promesses enchanteresses. L’électorat, accablé par la morosité économique et écœuré par les manigances du parti de gauche, se tournerait vers les étendards rassurants du Front Patriote.



Camus avait pensé à la peste mais il avait oublié le choléra.



A l’examiner de près, la situation était affligeante mais Angelo s’en réjouissait. Plus la situation devenait instable et plus son heure approchait.
Commenter  J’apprécie          100
Axel Roques
AxelRoques   11 décembre 2016
Axel Roques
L'écueil suprême de la vie urbaine

Planté au coeur des flots, la marée humaine

A l'infini, mon regard les toise

A l'infini, toujours les mêmes visages grimaçants,

Censurés, menaçants

Des visages sans âme, rivés à leur écran

Aux messages sans flamme, ni coeur et ni cran

Aux yeux fatigués dont le bleu est si pâle

Comme si le ciel d'été avait perdu son hâle

Mieux vaut les fermer ces cratères vides

Respirer doucement en un souffle timide

Je vois des feuilles d'argent par milliers ondoyer

Je sens le vent puissant les faire tournoyer

Et du haut de mon écueil,

au-delà des feuillages,

Je vois enfin la mer, scintillante et sans âge,

J'entends le roulement des vagues, pourpres et mordorées,

Je tends la main vers l'onde, fraîche et adorée...

Je touche les embruns stellaires et salés
Commenter  J’apprécie          80
NathalC   23 octobre 2015
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
Le jeu politique faisant émerger une majorité d'ambitieux égocentriques, il est hautement probable que les démocraties soient moins bien gouvernées que d'autres régimes plus autoritaires.
Commenter  J’apprécie          90
AxelRoques   21 novembre 2016
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques


En ce milieu d’après-midi, l’espace convivialité de l’auberge était presque vide. Seul un jeune touriste asiatique s’affairait dans un coin, déballant quasi-intégralement son énorme sac à dos. Une fois sorties du sac, il déposait ses trouvailles sur l’un des deux fauteuils environnants. Il venait probablement d’arriver à Marrakech et n’avait pas encore pu récupérer de casier pour entreposer ses effets personnels. Son sac, plein à craquer, débordait d’affaires sales et froissées dont certaines étaient conditionnées dans des petits sacs plastiques hétéroclites. Une odeur de vieilles chaussettes parvenait aux narines effarouchées d’Angelo.



L’un des sacs plastiques devait manifestement se substituer à l’habituelle trousse de toilette du voyageur car la tête brunie d’une brosse à dent en dépassait. Par ailleurs, le sac était maculé d’un résidu blanchâtre qui, de l’avis d’Angelo, ne pouvait que provenir d’un reliquat de dentifrice séché.



Le jeune asiatique continuait à déballer ses petites horreurs sans se soucier le moins du monde de la présence d’Angelo, ni manifester, par quelques gestes empruntés, une quelconque gêne. Le backpacker devait avoir l’habitude de voyager seul et de vivre en autarcie.



Dommage d’être jeune, faire le tour du Monde et se comporter comme un autiste pensa Angelo en son for intérieur. Mal à l’aise pour le voyageur, il brisa la glace :



—Hi !I am Angelo. Have you just arrived in Marrakech ?



Le chinois se redressa subitement puis après s’être légèrement incliné en signe de salutation, il répondit à Angelo :



—Hi ! I am Gao Lin from Hong-Kong. Nice to meet you.



Ils échangèrent ensuite cordialement sur leurs raisons respectives de séjourner à Marrakech. Lin était bien en tour du Monde et venait d’atterrir au Maroc. Il arrivait directement d’Amérique du Sud. Il avait pris un vol Iberia avec une connexion par Madrid et venait de se poser à Marrakech. Il avait hâte de découvrir l’Afrique. Angelo tut son occupation réelle et expliqua qu’il était venu visiter le Maroc pendant trois semaines. Il venait juste d’arriver aussi. Plus sympathique qu’il n’en avait l’air, Lin proposa à Angelo de se retrouver le soir même pour dîner ensemble. Ce dernier accepta, amusé d’avance d’écouter le récit des tribulations planétaires du jeune hongkongais. Une fois le rendez-vous fixé, chacun se remit à vaquer à ses occupations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
raynald66   17 janvier 2015
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre,

de respirer, d'être heureux



(Marc Aurèle)
Commenter  J’apprécie          80
raynald66   17 janvier 2015
Incidence & Confidence : Crois-tu qu'il t'aime ? de Axel Roques
Charline est lumineuse, épanouie. Elle rayonne.

Ils partagent tous les deux le goût de l'histoire.

Charline est attachée à retranscrire l'humanité dans son intégralité

...

Angelo a une sensibilité moins intellectuelle mais valorise l'exploit historique,

l'action, le poids des grands hommes dans le cours de l'histoire
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

années 20, années folles

au cours de ces folles années 20 les poètes se devaient d'inventer un nouveau langage. Alors ils s'illustrèrent dans le

symbolisme
romantisme
surréalisme
naturalisme

10 questions
94 lecteurs ont répondu
Thèmes : spectacle , cinema , poète , écrivain , mode , littératureCréer un quiz sur cet auteur