AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.42 /5 (sur 38 notes)

Né(e) : 1974
Biographie :

Société indépendante et familiale située à Dijon, les éditions FATON sont spécialisées depuis plus de 35 ans dans la publication de revues culturelles et éducatives dans les domaines de l'histoire de l'art, l'archéologie, l'histoire, la culture générale, la jeunesse et le sport et dans l’édition de Beaux livres et ouvrages de prestige dans les mêmes domaines.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (8) Ajouter une citation
ericlesapiens   10 juillet 2018
Dossiers d'Archéologie de Editions Faton
Notre XXIème siècle peine à imaginer que les hommes de l'Antiquité étaient comme nous des adeptes de tourisme. Se déplacer pour le plaisir et la détente était pourtant habituel pour ceux qui avaient des ressources. La station thermale de Baïes près de Naples était entièrement dévolue à ce tourisme de luxe.
Commenter  J’apprécie          190
Jcequejelis   29 novembre 2014
Archéologia [n° 267, avril 1991] de Editions Faton
4000 m2 de fouilles à Besançon - La richesse du site est venue confirmer l'aperçu des sondages et des études documentaires préalables. Sur 5 mètres environ de sédiments archéologiques, on relève deux phases importantes d'occupation : une stratigraphie continue d'habitat depuis la Tène finale (fin du IIe siècle avant notre ère) jusqu'à l'achèvement du règne d'Antonin le Pieux (ces trois siècles permettant d'étudier les mutations et la romanisation de la ville gauloise après la fin de l'indépendance), puis du milieu du XIIIe siècle à la fin du XVIIIe …, la réoccupation du site par un couvent de Clarisses. Le blanc stratégique de plus de dix siècles entre ces deux périodes est attesté archéologiquement en de nombreux point de Besançon. On serait tenté de mettre cette régression de la ville à la fin du second siècle avec les troubles survenus dans la vie des Séquanes. L’arc de triomphe dit « Porte noire » … pourrait être attribué à cette époque et rappeler l'intervention personnelle de l'empereur dans cette crise intérieure à la cité des Séquanes. La description de la ville dans une lettre de Julien de passage à Besançon en 361 complète ces observations : « C'est une petite ville nouvellement restaurée ; jadis elle était grande et ornée de temples magnifiques … »



2213 - [p. 47] Besançon : 4000 m2 pour réécrire l’histoire d'une ville.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ericlesapiens   10 juillet 2018
Dossiers d'Archéologie de Editions Faton
Dans l'Antiquité, tout le monde peut être amené à voyager, plus ou moins loin, plus ou moins longtemps et pour des raisons plus ou moins particulières. (...)

Il existe un type de voyageurs très spéciaux : les morts, tout particulièrement ceux qui meurent en route. Quand on part, en effet, on n'est jamais sûr d'arriver à la date prévue, ni même d'arriver du tout : un accident peut toujours survenir, ne serait-ce qu'une maladie mortelle. C'est pourquoi, avant de partir en voyage, certains prenaient des dispositions testamentaires.
Commenter  J’apprécie          41
Jcequejelis   21 mai 2015
Archéologia [n° 70, mai 1974] - La Suisse sous l'occupation romaine de Editions Faton
Alexandre, mort à Babylone, fut d'abord déposé dans un cercueil en or,. Il eut été normal de le conduire auprès de ses ancêtres, dans les caveaux d'Edessa en Macédoine. Mais les populations du temps attachaient à sa dépouille des vertus magiques, ce qui la rendait très précieuse. Les généraux, successeurs du Conquérant souhaitaient chacun se l'attribuer pour le plus grande prestige des diverses régions dont ils étaient devenus les souverains. Selon certains écrivains antiques, ils se mirent d'accord en expédiant Alexandre dans un endroit perdu : l'oasis d'Amon (aujourd'hui Siouah, en Égypte).



Cependant la majorité des historiens de l'Antiquité s'accorde à dire que Ptolémée Ier Soter conduisit le corps à Memphis, et que son successeur, Ptolémée II Philadelphe, ayant fait construire un tombeau magnifique dans la ville nouvellement crée d’Alexandrie, y fit transféré la dépouille du Macédonien, en changeant son cercueil d’or contre un en verre, entouré de richesses inouïes.



2625 – [p. 78]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jcequejelis   12 mai 2015
Archéologia [n° 19, décembre 1967] Les Cathares : naissance d'un mythe. de Editions Faton
Quelle place au juste tient Montségur dans (la croisade des Albigeois) ? La « Chanson de la croisade contre les Albigeois » ne nomme qu'une seule fois ce château promu de nos jours à une célébrité qui eût sans doute fort étonné les contemporains : à côté des neuf mois de siège soutenus par le château de Termes, au plus fort des combats, à côté de Minerve ou de Cabaret, sur lesquels les sources historiques reviennent constamment, l'épisode de Montségur peut sembler assez mince. Il a lieu en 1244, quinze ans après la paix, sept ans après le mariage de Jeanne de Toulouse et d'Alphonse de Poitiers, qui consacrait l'union du Languedoc à la couronne...



2614 – [p. 7] Régine Pernoud.
Commenter  J’apprécie          30
ericlesapiens   10 juillet 2018
Dossiers d'Archéologie de Editions Faton
Selon Végèce, auteur d'un traité militaire à la fin du IVème siècle, un fantassin romain pouvait parcourir 30 à 36 km par jour, en portant un paquetage estimé à une quarantaine de kilos.
Commenter  J’apprécie          30
Dossier-de-l-Art   02 juin 2016
La galerie des Carrache au palais Farnese de Editions Faton
La curiosité que ce joyau de la Renaissance italienne a inspirée aux artistes dès sa création doit beaucoup à son originalité. La galerie des Carrache a nourri l’inspiration des maîtres italiens, tout comme celle des nombreux peintres français venus à Rome, de Claude Lorrain à Nicolas Poussin.
Commenter  J’apprécie          20
LivresFaton   31 août 2016
La galerie des Carrache au palais Farnese de Editions Faton
Comme pour tout autre chantier, l’étude du projet de restauration de la galerie des Carrache a représenté une étape préliminaire et incontournable, le moment où l’on confronte les éléments qui constituent toute œuvre d’art, ses caractéristiques, ses qualités, documentés par les sources, figurées et écrites, et la vision de cette œuvre telle qu’elle nous apparaît, altérée par des interventions plus ou moins maladroites. Les surfaces, sans doute à cause d’un excès de confiance en la stabilité des maçonneries, et compte tenu de la taille exceptionnelle des parois, ont toujours été surchargées, ou même altérées.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur