AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.89 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Troyes , 1970
Biographie :

Diplômée d’Etudes Approfondies en Sociologie, elle a choisi de se consacrer à sa vie de famille, partageant ses loisirs entre la peinture, l’écriture et le tissu associatif de sa commune.

Source : Blog
Ajouter des informations
Bibliographie de Emmanuelle Bessot   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Meps   16 juin 2021
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot
Marcher, marcher encore, machinalement. Par habitude ou peut-être par instinct. Marcher toujours, d'une foulée monotone, avec mon ombre pour seule compagne. La voir grandir peu à peu et, pour continuer de progresser, se fixer comme objectif de rattraper cette chancelante mais fidèle complice.
Commenter  J’apprécie          130
oree   19 octobre 2021
L'ombre des tilleuls de Emmanuelle Bessot
Zoran roulait sur le Danube au moment où les sirènes de Novi Sad avaient entamé leur sinistre mugissement, comme un appel à la terreur. Il se savait trop exposé et avait appuyé sur l'accélérateur. Il avait peut-être franchi la moitié du pont lorsque, alerté par un vrombissement de moteurs que sa radioà tue-tête ne couvrait pas tout à fait, il avait levé les yeux vers le ciel enténébré. Juste à temps pour repérer les lumières du jet au-dessus de la ligne d'horizon, trop tard pour espérer se sortir de là. Déjà l'éclair d'une bombe jaillissait des entrailles de l'avion et versait sur l'abîme.
Commenter  J’apprécie          60
gabb   30 janvier 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot
De toute manière, richesse de biens est un fardeau pour qui se déplace souvent. C'est pour cette raison que les Blancs sont devenus sédentaires. Et pour cette race cupide et arrogante, le besoin de possession est une maladie tellement honteuse qu'elle les pousse à se barricader de leurs voisins pour se protéger d'une possible intrusion. Les Amérindiens, eux, n'ont jamais arrêté les limites de leur domaine, car ils estiment que la terre ne leur appartient pas. Il parcouraient les Grandes Plaines au gré des saisons, profitant avec humilité des bienfaits que leur offrait la nature, sans jamais oublier de l'en remercier.
Commenter  J’apprécie          40
Odile69   27 mars 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot


« Je prends conscience du prix que revêt le silence quand les pieds sont fatigués et que les pensées folâtrent, libres de toute attache. Et je reste là, immobile et contemplatif, à boire le soleil couchant par tous les pores, tout en m’imprégnant de cette vie tangible qui s’assoupit peu à peu. »
Commenter  J’apprécie          30
gabb   06 février 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot
Ils [les Blancs] n'ont pas compris qu'à nos yeux, la terre n'appartient à personne, et que l'idée de la vendre ou de l'acheter nous est aussi incongrue que celle de rendre monnayable l'air ou l'eau des océans. Selon un proverbe indien, "la terre ne nous a pas été donnée par nos parents, elle nous a été prêtée par nos enfants. Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, mais nous l'empruntons aux générations à venir." Car nous ne sommes que les tuteurs de la terre, rien de plus que ses gardiens. C'est la raison pour laquelle nous devons la traiter avec respect et déférence.
Commenter  J’apprécie          20
Mamina90   03 mars 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot
Les morsures du soleil sur ma peau sont pourtant bien réelles, et je donnerais mes mocassins pour pouvoir confier mon corps irradié à l'oasis d'un bouquet d'épineux ou au coeur ombragé d'une composition de rochers. Mais les collines verdoyantes qui se découpaient ce matin encore derrière moi ont fini par disparaître du regard, et le relief s'est métamorphosé sans même que je m'en aperçoive.
Commenter  J’apprécie          20
Odile69   28 mars 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot




« Les Blancs n’ont jamais pu comprendre cela. Ils n’ont pas compris le mépris de mon peuple pour l’abondance matérielle. Ils n’ont pas compris que la véritable richesse de l’Homme rouge, c’est sa générosité, sa bravoure et l’harmonie qu’il entretient avec la nature et le monde des esprits.

Un Lakota n’est riche que de ce qu’il peut donner. »
Commenter  J’apprécie          20
Odile69   31 mars 2017
Celui-qui-doute de Emmanuelle Bessot
" Le soleil offre à présent les bienfaits de ses baisers à la Terre Mère. L’ondulation de la plaine se mêle au souffle du vent pour chanter le Mystère et le bouleversement de mon âme, berçant ce paysage extatique au rythme profond d’une mélopée sacrée. »
Commenter  J’apprécie          20
Nathanyel   27 décembre 2021
L'ombre des tilleuls de Emmanuelle Bessot
L’homme émit un grognement qui n’avait rien d’un amical mot de bienvenue, mais consentit tout de même à leur ouvrir et les précéda dans le salon où il s’affala dans le sofa, traînant dans son sillage des relents envinés.

Pavel embrassa la pièce du regard. L’appartement paraissait nettement plus petit que celui du docteur et la pièce à vivre n’était isolée de la petite kitchenette que par une étroite séparation qui semblait faire office de plan de travail.

Il s’attarda un instant sur la table, en accord parfait avec le sol qui n’avait de toute évidence plus été nettoyée depuis longtemps. Quelques cadavres de bouteille se prélassaient sur un bar en bois de séquoia sculpté. Le commandant apprécia d’un œil connaisseur l’ouvrage qui avait dû connaître ses heures de gloire et compatit au sort du comptoir terni, émaillé de traces rondes sans doute laissées par des verres sales. Une armoire en contre-plaqué, borgne d’une porte, faisait de l’œil aux visiteurs, le frigo avait sans doute vécu des jours meilleurs et un vieux téléviseur encastré dérangeait le silence de sa voix nasillarde. Tournant la tête vers la cuisine, il découvrit un évier encombré d’un tel monticule de vaisselle en absence qu’il ne devait certainement plus rester grand-chose de propre dans les placards. D'où il était, il ne pouvait pas voir l’état de la plaque de cuisson et s’en réjouit intérieurement. En somme, le logement semblait dans le même état de délabrement que son locataire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nathanyel   27 décembre 2021
L'ombre des tilleuls de Emmanuelle Bessot
Avisant le petit oreiller décoratif qui traînait sur le fauteuil à l’entrée, l'ombre se décida à modifier le mode opératoire prévu. Elle s’empara de l’arme improvisée et s’approcha à pas feutrés, le cœur battant à tout rompre.

Elle appliqua fortement le coussin sur le visage du vieil ivrogne et se sentit littéralement débordée d’une exaltation démesurée.

Elle n’avait ressenti cela, lors de ses précédents meurtres, que lorsqu'elle avait étranglé Rastko Veljović. Elle n’oublierait jamais l’émotion sublime qui l’avait submergée tandis qu’elle lui enserrait le cou entre l’étau de ses doigts, comprimant inéluctablement l’arrivée d’air vers les poumons. Elle avait plongé son regard étincelant d’une haine irraisonnée dans les yeux étonnés de sa victime, et les avait vus se voiler, pénétrés de la conscience d’une fin imminente, avant de se révulser. Alors, dans une dernière convulsion, la vie sous sa paume s’était échappée et l’ombre était restée là pendant presque une heure, aux côtés de la mort, sans bouger, juste pour la contempler et pour profiter encore de cette bouffée de toute puissance qui l’avait portée aux nues. Puis l’adrénaline était retombée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
627 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur cet auteur