AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Enseignante en philosophie depuis 25 ans, Hélène Péquignat a, au fil des années, mis en place des dispositifs dynamiques et motivants pour favoriser l'engagement et développer la créativité des ados qu'elle « cornaque » en classe. Afin de leur permettre de s'approprier librement culture et recul critique, écoute et respect de l'autre, souci du bien commun, des valeurs indispensables à chacun d'entre nous pour relever les défis complexes que l'avenir met devant nous.

Source : Editions Le Pommier
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Hélène Pequignat


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
babel95   28 mai 2016
Platon et Descartes passent le bac de Hélène Pequignat
Il m'arrive, régulièrement, de proposer quelques corrections plénières, diverses fiches méthode, des mises au point notionnelles, même si l'efficacité réelle de ces procédures me paraît difficile à évaluer, hormis le fait de se retrouver en terrain connu et d'avoir, en quelque sorte, sa "conscience pour soi". Peut-être est-ce la raison pour laquelle leurs résultats semblent cohérents vis-à-vis des moyennes académiques. Quoi qu'il en soit, et si d'aventure les résultats eux-mêmes ne sont pas mis en péril par les propositions pédagogiques que je m'emploie à développer, pourquoi se priver de ces supports ? Je ne pense pas avoir convaincu beaucoup de jeunes de poursuivre une carrière philosophique, d'autant que les débouchés professionnels directs se réduisent évidemment à la portion congrue. Mais beaucoup gardent apparemment de bons souvenirs, ou même plus, de ces séances atypiques et déroutantes, et retrouvent ainsi, je l'espère, le chemin d'un authentique rapport à soi, d'une présence à soi méditative et nourricière pour le cœur et l'esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
babel95   28 mai 2016
Platon et Descartes passent le bac de Hélène Pequignat
"Réseaux addicts ?"

Fermez le portable. Débranchez la box. Rangez les télécommandes. Posez aussi les écouteurs et éteignez tous les écrans. Une heure le premier jour, plus le deuxième jour, une journée entière ensuite. Qu'est-ce qui a changé ? Etes-vous sûr (e) de parler, de penser, de chanter de la même façon ? Si le silence soudain vous angoisse, quelle en est la cause ? Que camouflent les réseaux, les mails ou les textos ? Pourriez-vous dire, avec le philosophe Pascal, que tout le malheur de l'homme vient de ne pas savoir rester seul dans une chambre ? Vous pouvez aussi trouver l'expérience plaisante : faire une chose et une seule, goûter un plat, lire un moment, ranger votre chambre. Et même, soyons téméraires, aller sonner chez votre voisin, voisine, et communiquer en direct avec elle (ou lui, c'est selon).
Commenter  J’apprécie          30
ValdeMontparnasse   08 août 2020
Du piquant dans les sardines et autres nouvelles philosophiques de Hélène Pequignat
Cette simplicité habite pourtant intimement, à mon sens, la philosophie, que l’on eut sans hésiter qualifier de discipline « spirituelle ». La tradition philosophique antique toute entière est d’ailleurs exercice spirituel, c est à dire une pratique destinée à transformer, en soi-même et/ou chez les autres, la manière de vivre, de considérer le monde et les événements qui s’y produisent. C’est à la fois un discours, qu’ il soit intérieur ou extérieur, et une mise en œuvre pratique.
Commenter  J’apprécie          30
babel95   28 mai 2016
Platon et Descartes passent le bac de Hélène Pequignat
Et pour ceux qui, au détour d'un chemin, voudraient eux aussi "voyager" dans les contrées philosophiques, pourquoi ne pas tenter l'exercice suivant ?

Retrouver l'étonnement et le cultiver, mon jardin philosophique.

Aristote nous l'a dit, certes, mais encore faut-il le mettre en œuvre : l'étonnement, cette forme d'ébahissement, entre rire et curiosité, qui permet aux questions philosophiques de surgir et de nous parler. Comment ? En perturbant nos repères, en faisant brièvement un pas de côté, une petite excursion dans l'inattendu.

Vous allez donc ici suivre les conseils du Candide de Voltaire qui nous dit : "Il faut cultiver notre jardin" ; mais comme il s'agit d'un jardin de philosophe, vous devrez y faire pousser... des questions.

La consigne est la suivante : à quoi ressemblerait votre jardin? Quel type de questions y trouverait-on ? Quels philosophes ? Quelle configuration dans le jardin ? Jardin d'ornement ou potager, à la française ou à l'anglaise ? Vous devez expliciter au moins brièvement vos choix, décrire également un peu les particularités de votre jardin philosophique. Minimum deux pages, vous pouvez éventuellement joindre un plan.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
babel95   28 mai 2016
Platon et Descartes passent le bac de Hélène Pequignat
Ce sont ces Jérôme, et tant d'autres, qu'il nous faut accompagner autant que faire se peut au travers des arcanes de la culture, tant bien que mal, plutôt al que bien souvent. Leur niveau d'attention est pour le moins versatile, leurs références culturelles émaillées de publicités, les programmes scolaires ambitieux et pas toujours réalistes, les acquis linguistiques et logiques mal maîtrisés, la motivation aléatoire en fonction des jours et des heures, des événements de l'heure précédente ou des conditions climatiques.

Tous ces paramètres interfèrent les uns avec les autres dans une joyeuse cacophonie. Ils donnent bien du fil à retordre, même à l'enseignant le plus enthousiaste et le plus motivé, qui n'est pas toujours entraîné aux subtilités du marathon scolaire et de la gestion de conflits. Il faut donc ici, chaque semaine, savoir faire preuve de détermination ; mais surtout d'inventivité et d'ingéniosité, pour colorer chaque jour d'une lumière intéressante.
Commenter  J’apprécie          10
babel95   28 mai 2016
Platon et Descartes passent le bac de Hélène Pequignat
Et c'est ainsi que je fis mes premiers pas, je crois, sur la route de la philosophie : sur le porte-bagage d'une mobylette. On ne choisit pas toujours le véhicule qui nous ouvre les voies de la sagesse, on ne choisit pas toujours de se questionner. Ce sont les questions qui se mettent en travers de votre route. Vous les acceptez plus ou moins bien, mais elles n'en ont cure. Alors vous prenez votre bâton de pèlerin et, vaillamment, vous poursuivez votre chemin.
Commenter  J’apprécie          10
ValdeMontparnasse   08 août 2020
Du piquant dans les sardines et autres nouvelles philosophiques de Hélène Pequignat
Les gens qui ne rient jamais ne sont pas des gens sérieux.Alphonse Allais
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur