AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 2 notes)

Biographie :

Jean Da Silva est professeur en arts plastiques à l'université Paris I Panthéon Sorbonne. Il est spécialiste en art contemporain, et son domaine de recherche se focalise sur l'esthétique des arts de soi relatifs aux apparences et aux comportements sociaux publics et intimes. Son approche est à la fois esthétique, critique et politique.
Il a publié son ouvrage Du velu au lisse aux éditions Complexe en 2009.

Source : univ-paris1.academia.edu
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CS_Constant   02 février 2016
Du Velu au Lisse : Histoire et esthétique de l'épilation intime de Jean da Silva
Il est reconnu que toute mode sécrète sa contre-mode. Cependant, si l'épilation intime peut faire appel à son contraire, comme on l'a vu avec le porno chic passé du lisse au velu, il en va différemment pour l'épilation des jambes et des aisselles reconnue aujourd'hui comme un facteur d'intégration sociale propre à l'identité féminine : elle est une règle de bienséance, à ce point coercitive que son abandon relève pour le sens commun de la déviance. Le talk show "Sacré Laurence" du 22 mai 2007 présentait une femme qui ne s'épile jamais, juste avant une autre qui ne jurait que par la couleur mauve. Ne pas s'épiler les parties communément visibles du corps serait aussi extravagant que teindre son chien en mauve.
Commenter  J’apprécie          20
CS_Constant   02 février 2016
Du Velu au Lisse : Histoire et esthétique de l'épilation intime de Jean da Silva
L'épilation intégrale est à ce point associée à la pornographie, à qui est le plus souvent déniée toute valeur artistique, que la toison devient, par contre coup, le signe du professionnalisme artistique des actrices du cinéma d'auteur ; celles-ci restent ainsi imperméables à la mode commune et se démarquent des actrices épilées du X. En conséquence, le poil, qui était au XIXe siècle exclu des représentations artistiques et réservé aux productions pornographiques, est aujourd'hui devenu un garant artistique du cinéma. Par son évolution propre, le cinéma pornographique a de la sorte inversé les signes de décence artistique, l'épilation renvoyant aujourd'hui à sa marginalité.
Commenter  J’apprécie          10
CS_Constant   02 février 2016
Du Velu au Lisse : Histoire et esthétique de l'épilation intime de Jean da Silva
C'est pourquoi il est habituel de voir dans la banalisation de l'épilation intime la conséquence d'un mouvement plus général de dénudation des corps. En cela, sa vogue serait l'aboutissement d'un mouvement amorcé "avec l'apparition du bas nylon transparent" : "En exposant plus de surface poilue, les maillots de bains obligent aujourd'hui les femmes à s'épiler, pour la rendre socialement acceptable, la partie découverte du pubis" (Marc-Alain Descamp dans L'invention du corps). Nancy Etcoff, professeur à l'université d'Harvard, reprend cette thèse lorsqu'elle établit que chaque exposition publique d'une nouvelle partie du corps féminin a historiquement entraîné l'épilation.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les couples célèbres

Qui étaient "les amants du Flore" ?

Anaïs Nin et Henri Miller
Elsa Triolet et Aragon
Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

9 questions
7689 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , roman d'amourCréer un quiz sur cet auteur