AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de levri


levri   24 avril 2020
À chacun de nos souffles de Lily Haime
Elle ne le disait pas, mais ça pesait entre nous.

Tu es fou, Kalli. Simplement fou.

Tous les traumatisés qui souffraient d’un syndrome de stress post-traumatique auraient pu le dire. Parfois, ils croyaient être dans un endroit et en fait, ils se trouvaient ailleurs. Parfois, ils ressentaient ce qu’ils n’auraient plus jamais dû ressentir, parfois ils croyaient voir des choses qui n’existaient pas. Leur cerveau était sans cesse en alerte, et le mien passait son temps à tout mélanger, tel un pot-pourri dans lequel on avait tout accumulé. Je pouvais décrire à la perfection les traits de mon père. Si j’avais été bon dessinateur, j’aurais même pu tracer la moindre de ses expressions. Je pouvais parler des heures des tableaux que nous avions achetés pour l’appartement, des couloirs de sa caserne, de mes salles de classe. Mais si j’essayais de me rappeler de l’épicier au bout de la rue, je ne voyais qu’une porte floue et des rangées de boîtes de conserve. Si j’essayais de me souvenir de mes camarades de lycée, je ne visualisais que de vagues silhouettes perdues dans les dédales d’un établissement dont je n’avais mémorisé que le nom. J’avais longtemps regardé les photos ramenées de New York, parfois frénétiquement, essayant de remettre dans l’ordre les événements. J’avais le vague souvenir d’un immense gâteau, mais quel âge avais-je ? Et ce modèle réduit de moto, pour quel Noël l’avais-je eu ?
Commenter  J’apprécie          10





Ont apprécié cette citation (1)voir plus