AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.29 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Maurice , 1972
Biographie :

Natacha Nisic est une romancière française d'origine serbe.

Après des études de Littérature Générale et Comparée, elle se consacre à l'écriture tout en effectuant des missions de lectrice ou de rédactrice.

Elle traduit le roman d’un auteur serbe, Rastko Petrovic, pour les éditions L’Âge d’Homme. Son premier roman, intitulé "La tentation de Lazar", mettant en scène un anti-héros, paraît chez le même éditeur en 1998.

Ce texte, remarqué par la presse, sera finaliste du Prix Littéraire de la Vocation et sélectionné pour le Prix de Flore.

En septembre 1999 sort son deuxième livre : "Le tatouage d’Éléonore", au Castor Astral.

Entre-temps, elle travaille comme traductrice et interprète du serbo-croate pour la plupart des chaînes de télévision française (émissions Zone Interdite, Envoyé Spécial, Qu'est-ce qu'elle dit Zazie ?, Journal de 20h de TF1, Le vrai journal.).

"Incendie" est publié en 2003 chez Calmann-Lévy, suivi de "Une vague odeur de tabac froid", chez le même éditeur en mars 2004.

Elle quitte la toile pour retourner au papier avec "La zone des murmures", son cinquième roman (publié le 24 août 2017 pour la rentrée littéraire, aux éditions TohuBohu).

Natacha Nisic vit à Paris.

site d'auteur : http://www.natachanisic.com/
+ Voir plus
Source : http://www.alalettre.com/auteurs-contemporains-mn.php
Ajouter des informations
Bibliographie de Natacha Nisic   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le "Cinématon" n°1930 de Natacha Nisic réalisé par Gérard Courant le 3 novembre 1998 à Paris (France) (silencieux).


Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
hcdahlem   26 septembre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
Une voix s’éleva dans la pièce, couvrant les murs fissurés d’une tendre mélancolie: "Bonjour mon chéri, c’est maman. J’espère que tu vas bien… Bon, juste pour te dire que je suis partie quelques jours en haute montagne. J’adore cet endroit, c’est magique… Le ciel est très pur ici. Je t’embrasse fort."

Lise me regardait sans comprendre. je me lançai dans une explication en douceur:

– C’est le dernier message que j’ai eu de ma mère. Elle était institutrice lorsqu’on habitait au Poil. Elle a disparu du jour au lendemain sans plus jamais donner de nouvelles. J’avais effacé son message de mon téléphone mais, avec le temps, je m’en suis souvenu, mot pour mot. Grâce aux logiciels de l’agence, j’ai réussi à reproduire sa voix et à reconstituer son message.

J’insistai sur le mot pour mot. Inquiète, Lise se mit à frissonner. Je poursuivis en contemplant ses ongles peints en jaune:

– Excuse-moi, ce n’est pas le bon moment pour te raconter tout ça, mais tu me demandais ce que je faisais dans cette boîte…

Lise ne réagit pas; elle devait être encore sous le choc de la tempête qui avait éclaté au bureau en fin d’après-midi.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Cielvariable   13 janvier 2019
La zone des murmures de Natacha Nisic
Nous sommes partis, cheveux au vent et la fleur au fusil, laissant derrière nous, à Paris, tous nos objets connectés. J’ai juste emporté un appareil photo numérique, qui ne sert qu’à prendre des photos et à rien d’autre, et qui se recharge avec une batterie, à l’électricité ; je l’ai trouvé chez Frankie.



Dépourvue de tout autre appareil électronique et en particulier de téléphone, je me sentais bizarrement vulnérable. Davantage concentrée sur ce que je faisais, attentive à chacune de mes actions ainsi qu’aux directions à prendre, je répétais chaque geste, regardais autour de moi comme si j’étais sous surveillance. N’ayant plus droit à l’erreur ni à la distraction, je reprenais en quelque sorte possession de mon corps devenu par les circonstances autonome. Retrouver Frankie à la gare m’a rassurée. Je pouvais enfin me laisser aller, déployer mes pensées… Je lui ai renvoyé son sourire avec joie.
Commenter  J’apprécie          10
Elodieuniverse   23 septembre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
Tu voyageais dans les livres et avais besoin de silence pour laisser vagabonder ton esprit.
Commenter  J’apprécie          30
Elodieuniverse   23 septembre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
Ce bout du monde n'est pas pour moi. L'angoisse m'étrangle. Je bouche la vue en ramenant mes bras devant mes yeux. C'est trop, mais il faut que je tienne. On est venus là pour ça.
Commenter  J’apprécie          20
hcdahlem   26 septembre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
– Nous partons du présent pour aller le plus loin possible dans le passé. Et pas l’inverse. Nous fouillons la mémoire des gens et nous la stockons jusque dans leur tombe… Je cherche à recruter quelqu’un dans ce sens: préparer l’avenir. Qu’en pensez-vous ?

– Les gens sont prêts à tout pour ne pas oublier.

Cette phrase, je l’avais préparée; j’en étais même un peu fier. Mais le boss m’a repris, revêche.

– L’essentiel, c’est qu’ils soient prêts à payer. Raquer pour leurs souvenirs en prévision d’obsèques multimédias, vous comprenez?

– Oui.

– Bon, ça c’est facile… Mais le top, oui, vous m’entendez bien, ne croyez pas que je cherche à vous la faire à l’envers, oui le top c’est que les morts continuent à vivre et qu’on puisse les voir vieillir encore et encore; c’est pourquoi ces données sont précieuses et c’est grâce à cet historique que nous allons créer ensemble la mémoire du futur. En inversant le passé…

Animer les visages, les vieillir éventuellement, tout comme les corps, à l’aide d’un logiciel révolutionnaire et d’outils perfectionnés incluant la voix de synthèse. Arrêtez-moi si ce n’est pas clair…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
1001livres   05 octobre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
J'étais l'esclave de l'inutile à la recherche de solutions en ligne.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   13 janvier 2019
La zone des murmures de Natacha Nisic
Le concept : partir à l’aventure le temps d’un week-end, avec presque rien dans les poches, sans réserver la moindre chambre. Et nous voici libres, enfin.
Commenter  J’apprécie          10
felix7   05 juillet 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
On aura beau fabriquer des drones silencieux capables d’imiter le vol de la chouette et de se déplacer dans le noir entre les branches, il reste difficile de trouver une fin dans la nuit. Même si c’est dans le noir que j’entends le mieux ta voix. Je rêve encore de paysages vallonnés, de cimes, d’appels d’air…

Le jour revient, et le doute avec.
Commenter  J’apprécie          00
hcdahlem   26 septembre 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
à l’ère de l’enquête en ligne, des serial hackers et d’avatars criminels aux profils multiples, de la traque numérique via la géolocalisation, le digital et les réseaux sociaux. Les cookies ne se mangent plus; ils nous surveillent.
Commenter  J’apprécie          00
felix7   06 juillet 2017
La zone des murmures de Natacha Nisic
SIGNALEMENT : Femme de type européen, âgée de 42 ans au moment de sa disparition, 1,69 m, poids 53 kilos, corpulence fine, yeux gris-vert, cheveux bruns et longs.
Commenter  J’apprécie          01

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un coeur simple

Comment s'appelle-t-il le personnage principal de ce livre, le 'coeur simple' de cette histoire?

Felix
Felicita
Félicité
Féricita

15 questions
652 lecteurs ont répondu
Thème : Un coeur simple de Gustave FlaubertCréer un quiz sur cet auteur

.. ..