AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.08 /5 (sur 12 notes)

Biographie :

Nicholas Jubber est né en Angleterre, « au milieu de nulle part », selon ses propres termes. Il étudie à l’université d’Oxford, puis part travailler comme enseignant à Jérusalem. Après la première Intifada, il décide de voyager à travers le Proche-Orient et l’Afrique de l’Est, voyage qui le conduit à la rédaction de Sur les traces du Prêtre Jean. Nicholas Jubber écrit régulièrement des articles pour la presse anglophone (The Guardian, The Observer…), ainsi que des pièces de théâtre.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Sur les traces du prêtre Jean Marque-page 09-06-2011


Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Corboland78   25 mars 2012
Sur les traces du prêtre Jean de Nicholas Jubber
Pour comprendre l’attrait exercé par le Prêtre Jean sur les chrétiens du Moyen Âge, il faut expliquer l’attirance qu’exerçait à l’époque la Terre Sainte. Le fait que ce sol ait été foulé par les pieds de leur messie décuplait les espoirs qu’un rédempteur venu d’Orient puisse combiner les rôles politiques et religieux incarnés par le Christ Roi. Il est difficile d’appréhender cette idéologie dans le monde occidental moderne en mouvement constant, où la terre équivaut à un bien immobilier, et où peu de gens sont capables de situer la maison où habitaient leurs arrière-grands-parents. Le Moyen Orient conserve pourtant certaines notions associées au Moyen Âge.
Commenter  J’apprécie          20
HT   30 juin 2012
A la barbe des Ayatollahs : Dans l'Iran et l'Afghanistan d'aujourd'hui de Nicholas Jubber
- Dans votre culture, dit-il, on ne connaît pas de poésie par coeur, n'est-ce pas?

- Enfin, certaines personnes, si.

- Mais pas tout le monde. Vous voyez, mon enfant? En Iran tout le monde connaît des poèmes par coeur. Tout le monde peut réciter des vers de Ferdowsi, par exemple. Voilà pourquoi il est tellement important ! Sans lui, nous ne parlerions pas persan. Sans lui, nous n'aurions pas d'histoire, pas d'héritage. Sans lui, nous serions comme tous les autres pays que les Arabes ont envahis - nous aurions disparu ! Un Iranien, un orateur persan, ne vaudrait pas mieux qu'un dodo ou un Phénicien. On en parlerait comme de créatures du passé.
Commenter  J’apprécie          20
violette41   14 juin 2012
A la barbe des Ayatollahs : Dans l'Iran et l'Afghanistan d'aujourd'hui de Nicholas Jubber
"l'encre de l' intellectuel est plus sacrée que le sang du martyr" a-t-il écrit, prétendant citer des propos tenus par le prophète Mahomet en personne.
Commenter  J’apprécie          30
HT   30 juin 2012
A la barbe des Ayatollahs : Dans l'Iran et l'Afghanistan d'aujourd'hui de Nicholas Jubber
Au début, j'ai surtout été séduit par toutes les fêtes qu'on donnait en Iran - l'alcool, la drogue, le flirt - parce qu'elles me rappelaient l'Angleterre. Cela me permettait de dire : "En fait, ils sont exactement comme nous!" Mais le temps passant, j'ai commencé à être de plus en plus attiré par ce qui les rendait... eux-mêmes. C'est-à-dire, avant tout, leur amour de la poésie.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Richard Coeur de lion

Richard devint roi d'Angleterre en 1189, mais qui était son prédécesseur ?

Henri II Plantagenêt
Edouard le Confesseur
Guillaume II le Roux
Henri Ier Beauclerc

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire médiévale , chevalerie , Rois et souverainsCréer un quiz sur cet auteur