AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.11 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nicolas Vallier a étudié la littérature britannique à l’université.

Il avait intégré, à cette époque, une petite maison d’édition régionale en tant que lecteur au sein du comité de lecture. Son parcours professionnel l’a ensuite conduit vers d’autres horizons.

Il signe avec "De circonstance" (2019) son premier roman, un récit empreint de bonne humeur et d'humour.

Twitter : https://twitter.com/nivalauteur?lang=fr

Source : /www.librinova.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Vallier   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Cath_perrin   29 octobre 2019
De circonstance de Nicolas Vallier
Monsieur Merina n'avait pas manqué de faire remarquer à Nathaniel, à l'issue de leur entretien, qu'il n'était pas satisfait de son travail en général, encore moins de ses idées en particulier.
Commenter  J’apprécie          40
Nicolas Vallier
NiVal   01 novembre 2019
Nicolas Vallier
- À ce propos, je comptais aller à la piscine ce matin… Vous m’en avez privé pour me donner un cours d’histoire militaire ?

- Vous prenez de l’assurance mon cher Nathaniel, c’est bien ! Vous commencez à vous affirmer. Vous avez trente-cinq, quarante ans ? Vous êtes lent au démarrage mais mieux vaut tard que jamais…

- C’est petit, ça, vous en êtes consciente, Anna ?

- Je vous prive de piscine et vous boudez ! Allez, cessez vos gamineries et arrêtez de faire l’enfant ! Je vais vous donner l’occasion d’être adulte et responsable !

- Anna, vous ne voulez quand même pas sauter dans la rivière pour m’obliger à me comporter en adulte en vous sauvant de la noyade ? Entre adulte et héros, il y

a une nuance qui ne m’échappe pas, vous savez… surtout si l’eau est froide ! Je viens juste de déjeuner, il fait chaud, je risque l’hydrocution à coup sûr ! Et ça

n’est pas vous qui me ressortirez vivant de l’Ill ! À moins que votre dessein soit de m’embrasser à pleine bouche une fois que je serai inconscient ?

- Je préférerais pour l’heure que vous la fermiez, votre bouche ! Adulte et responsable, c’est uniquement à la direction de l’un de mes hôtels que je souhaiterais vous voir comme tel ! Je vous donne un travail, Nathaniel, à Strasbourg, dans cette ville où visiblement vous avez l’esprit très fertile !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NiVal   01 novembre 2019
De circonstance de Nicolas Vallier
Son mari, Kenneth O’Conney, un irlandais vivant au Pays de Galles, élevait depuis plus de quarante ans des moutons dans les vertes collines du Monmouthshire. La laine, le lait et à moindre échelle la viande, lui permettaient d’assurer modestement l’avenir de son exploitation. C’était Mrs O’Conney, son heureuse épouse, qui avait eu l’idée de diversifier leurs ressources. Cette grande rouquine, née dans les Highlands et fine connaisseuse, par pur patriotisme, des meilleurs whiskys d’Écosse, avait imaginé exploiter, suite à un 25 janvier bien arrosé (comme le sont tous les 25 janvier, en hommage à Robert Burns), un nouveau filon pour leur laine.

Prodigieusement saoule en milieu de soirée, libérée de toutes contraintes sociales y compris vestimentaires, elle avait dansé une bonne partie de la nuit au milieu de ses animaux en chantant de vieux chants gaéliques à la gloire de son pays et du poète. Elle s’était réveillée le matin dans la paille des agneaux et, comme ses vêtements restaient introuvables, elle

avait emprunté quelques morceaux de toison fraîchement tondue pour se draper de dignité le temps de traverser la cour de la ferme.

Elle semblait avoir oublié qu’à huit heures pétantes, les grilles de Green Farm s’ouvraient aux gens du village désireux d’acheter du lait ou des fromages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AngeliqueLeslecturesdangelique   10 janvier 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
- Ce n'est quand même pas de bol pour moi d'avoir un bout de cadavre sur les bras alors que je débute à peine !

- Mon petit Nathaniel, quand je vous disais que vous ne vous ennuieriez pas à la direction d'un hôtel, vous en avez la preuve !

[…]

- C'est quand même fou que personne ne sonde le canal. Nous n'avons retrouvé qu'un bras, le reste du corps doit bien être quelque part et il n'est pas dans l'hôtel, les moindres recoins ont été fouillés. Le meurtrier a peut-être découpé le corps en morceaux pour tout faire rentrer dans une valise. Mais on aurait retrouvé plus de sang dans la salle de bains. C'est l'un des flics, celui avec la blouse, qui me l'a dit. Donc, s'il n'est plus dans l'hôtel et si on ne lui a pas fait prendre l'air dans la rue, il reste deux possibilités : le toit et le canal. Peu de chance pour qu'il soit sur le toit, à cause du vis-à-vis… Sauf si le meurtrier comptait se débarrasser du corps en le donnant à manger aux cigognes ? Elles sont bien carnivores, non ? Reste le canal.

- Bonne déduction Monsieur le Directeur. C'est pour cette raison que le commissaire envoie demain matin deux hommes-grenouilles pour un petit bain matinal. Le commissaire m'a appelé, c'est un vieil ami. Il voulait me prévenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fab_RLS   30 avril 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
Nathaniel arrivait presque, maintenant qu’il côtoyait des personnes de tout horizon, à deviner la profession de chacun de ses clients lorsqu’ils arrivaient à la réception. La tribu des commerciaux, facilement reconnaissable, était la plus divertissante, à croire qu’ils étaient tous passés par le Cours Florent : leur arrivée annonçait le début d’un spectacle comique de courte durée presque aussi distrayant et subtil que les farces du Moyen Âge.
Commenter  J’apprécie          00
Fab_RLS   30 avril 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
Et puis comme on m’a laissé le choix entre aller à l’église ou au club de tennis le dimanche matin, j’ai vite choisi ! Ma grand-mère était de mon côté, elle préférait que je sois sportif plutôt que dévot : elle disait que c’était plus utile à la maison et qu’un jeune homme bien bâti faisait toujours bonne impression, en toutes circonstances.
Commenter  J’apprécie          00
Fab_RLS   30 avril 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
- Oui, justement, les beaux quartiers… Il nous a dit qu’elle était aristocrate, russe certes mais aristocrate ! Peut-être qu’elle le… paye… pour sa compagnie ! De là à le payer pour le reste…

- Denise, tu me fatigues ! Tu as toujours eu une imagination débordante mais là, ça déborde beaucoup trop !
Commenter  J’apprécie          00
lyanea   21 janvier 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
Son histoire familiale, comme toutes les bonnes histoires fondées sur un fond de vérité et sous une couche de fiction, elle la contait avec passion et un semblant d'humilité aux curieux désireux de l'entendre.
Commenter  J’apprécie          00
lyanea   21 janvier 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
Il n'est jamais trop tard, certes, mais le temps fait son œuvre et en ce qui me concerne, il n'est plus mon allié.
Commenter  J’apprécie          00
lyanea   21 janvier 2020
De circonstance de Nicolas Vallier
Il aimait dès que l'occasion se présentait taquiner les vieilles chouettes peureuses.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Kamo l'agence babel par Cindy

Pourquoi Kamo doit apprendre l'anglais en 3 mois?

Parce que sa mère veut qu'il ait 20/20
Parce que sa mère veut qu'il ait 10/20
Parce que sa mère veut qu'il ait 3/20

7 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Kamo l'agence babel de Daniel PennacCréer un quiz sur cet auteur