AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : tonnerre , 1967
Biographie :

Amoureux de la nature, il découvre la Corse l'année de ses 18 ans. Il vit désormais à Bastia et se consacre à l'écriture. A ce jour, il a publié une douzaine d'ouvrages dans des registres variés : roman noir social, fantasy et nouvelles humoristiques.

Source : u Cursinu
Ajouter des informations
Bibliographie de Olivier Collard   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ladesiderienne   21 août 2019
Murza de Olivier Collard
J'avançais sans but précis, pieds nus dans le sable. En pressant le pas, comme pour me défouler. Alors qu'une curieuse providence me dirigeait vers une dune, j'aperçus à ma gauche - accroché à un massif rocailleux - un parterre de fleurs sèches, oui, des fleurs en abondance. J'en ramassai une. C'était une immortelle. "Murza", comme on dit en corse. A son aspect rabougri, je devinai qu'elle était de l'année passée. La prochaine floraison serait pour bientôt, dès la fin du mois pour les plus précoces. Mais toutes celles qui parsemaient la rocaille dataient de l'an dernier. Elles s'étaient certes desséchées, mais elles avaient enduré une année entière, en dépit des embruns et des vents violents qui balayent les côtes du Cap Corses. Des vents qui peuvent souffler ) près de 200 kilomètres heure. Et pourtant, elles avaient tenu bon. Et elle semblaient reparties pour une saison de plus. Une manière de faire honneur à leur nom.
Commenter  J’apprécie          80
ladesiderienne   20 août 2019
Murza de Olivier Collard
Sans l'avoir vraiment formulé, Tortora avait vu juste : son ennemi juré, charcutier de son étal, ne me semblait pas capable d'un coup tordu comme celui-ci. Un truc bien sournois, qui ne lui ressemblait pas. Quand on a quelqu'un dans le nez, il est bien plus facile de le surprendre dans le maquis et de lui vider un chargeur que d'échafauder un scénario pareil. Surtout pour quelqu'un qui chasse depuis sa plus tendre enfance. Et qui se vante de tuer encore ses cochons "à l'usu", autrement dit à la 22 long rifle, en prétextant que le label A.O.C. ça sert juste à fliquer les éleveurs, et que l'abattoir le plus proche est à deux heures de route. Pour un rustre de cet acabit, tuer son pire ennemi ne représente aucune difficulté. C'est bien plus facile que de s'excuser, par exemple. Alors si le charcutier avait vraiment voulu régler ses comptes, il aurait coincé Tortoza entre les arbousiers ou à l'orée d'un bois. Sans se prendre la tête.
Commenter  J’apprécie          60
ladesiderienne   21 août 2019
Murza de Olivier Collard
Elles se prénommaient Toussainte et Baptistine. Elles étaient d'âge respectable, et leur tenue surannée renforçait cette impression anachronique. DE prime abord, ces deux-là semblaient très différentes. Toussainte était corpulente. Elle affichait une jovialité sans faille et son large sourire dévoilait les dents du bonheur. Baptistine, quant à elle, était toute émaciée, et l'expression de son visage était rude et austère. Néanmoins, les deux amies avaient ceci en commun : elles étaient, l'une comme l'autre, toujours disposées à tendre l'oreille, au dernier ragot de derrière les fagots. A tendre l'oreille, mais pas forcément à colporter. Enfin... Pas à des inconnus, en tout cas. Surtout s'ils font partie de la Police !
Commenter  J’apprécie          60
ladesiderienne   20 août 2019
Murza de Olivier Collard
- Je me demande bien ce qui a pu amener la veuve Seraphini dire une chose pareille...

- A dire quoi ?

- Mais enfin, ce qu'elle a dit sur sa petite fille. Comme quoi c'était le diable en jupons, et tout et tout.

- Bah, ce n'était peut-être qu'une parole en l'air.

- Possible. En tous cas, il y a quelque chose qui ne colle pas.

- C'est-à-dire ?

- A voir sa tête de première de la classe et son sourire d'ange, je me demande comment sa grand-mère adoptive pouvait parler comme ça de la belle Gilda. Vous comprenez, la gamine a l'air tellement... Tellement charmante.

- Bah, la vioque l'aura surprise en train de se bécoter avec un petit ami. Ou bien de se maquiller à l'as de pique, de s'habiller ras-où-je-pense, qu'est-ce que j'en sais, moi ?

Du coup, pour les bigotes, cette gamine c'était le diable en jupons. Mais uniquement pour les vieilles toupies. Pas de quoi en faire un brocciu.
Commenter  J’apprécie          40
DLN   19 août 2020
Passage à vide de Olivier Collard
Cette nuit là, la lune se fit aussi discrète qu'un juré corse dans une affaire de grand banditisme.
Commenter  J’apprécie          11

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Savez-vous orthographier ces mots français ?

Quelle est la bonne orthographe ?

Crisalide
Chrysalyde
Chrisalide
Chrysalide

13 questions
2706 lecteurs ont répondu
Thèmes : orthographeCréer un quiz sur cet auteur