AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Nationalité : France
Né(e) : 1937
Mort(e) à : Montpellier , le 10/03/2023
Biographie :

Philippe Bouquet est critique littéraire et traducteur littéraire du suédois

Ancien professeur à l'université de Caen, département finno-scandinave, il est critique littéraire auprès de revues suédoises et surtout le traducteur de plus d’une centaine d’ouvrage d’auteurs de langue suédoise, Philippe Bouquet est spécialiste des écrivains prolétariens qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de la littérature suédoise du XXe siècle. Sa thèse de doctorat soutenue en 1980 à l'Université de Lille III, était intitulé L’Individu et la Société dans les œuvres des romanciers prolétariens suédois (1910-1960).

Philippe Bouquet a traduit des ouvrages des principaux auteurs de ce mouvement : Harry Martinson, Eyvind Johnson, Josef Kjellgren, Ivar Lo-Johansson, Folke Fridell, etc. Il est aussi le traducteur d’auteurs qui ne font pas partie de ce « mouvement » comme Stig Dagerman ou encore de contemporains tels que Björn Larsson, Jan Guillou, Kjell Westö, Henrik Tikkanen, Märta Tikkanen… Il a reçu le prix de la traduction de l'Académie suédoise.
+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Bouquet   (85)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Que la Littérature prolétarienne soit une forme de la colère , cela parait incontestable.Mais les plus grandes choses n'ont-t-elles pas été réalisées grâce à une certaine dose de colère ? Grandes colères de Moberg contre le nazisme, les entorses à la neutralité, les scandales judiciaires, colère profonde et digne de Kjellgren devant le sort des marins de l' Émeraude, grogne de Fridell et de l'ouvrier d'usine, tout cela nous paraît participer du même souci: rendre à la Littérature sa dignité, qui est de parler de choses sérieuses (,même si on le fait de façon divertissante, au moyen de la satire par exemple).L'écrivain prolétarien digne de ce nom est un empêcheur de danser en rond, celui par qui le scandale arrive, qui crie que le roi est nu ou qui, tel Dagerman, veut "mettre du verre pilé dans la baignoire de ceux qui disent avoir cherché et trouvé le bonheur"

( p.173)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Philippe Bouquet (44)Voir plus

Quiz Voir plus

Le jeu des je, en chansons (1)

Qui chante : " J'ai 10 ans" ?

Jacques Brel
Thomas Dutronc
S. Gainsbourg/J. Birkin
Maxime Le Forestier
Renaud
Alain Souchon

13 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , musique , chanson française , nostalgieCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}