AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Romans , le 26/07/1926
Mort(e) le : 15/12/2011
Biographie :

Résistant français, auteur d'un livre témoignage "Vercors, pays de liberté"

Reymond Tonneau est né dans une fratrie de quatre enfants, issue d'un milieu ouvrier de l'industrie de la chaussure. Après avoir obtenue son certificat d'Etudes Primaires, il quitte l'école pour travailler à l'usine.

Dés Juillet 1943 avec son frère ainé Félix, il entre dans le réseau du Capitaine Vincent Baume où il participe à diverses missions de sabotage.

Le 6 Juin 1944, le grand jour est arrivé et dans toutes les régions de France les Résistants rejoignent le maquis, Reymond ne déroge pas à son devoir et avec son frère Félix ils partent dans le Vercors. Tout le monde connait la fin tragique de ce maquis. A prés avoir combattu à armes inégales contre les SS l'ordre de dispersion est donné.

Reymond et son frère Félix font partie d'un groupe de neuf maquisards cherchant à échapper à l'encerclement, ils n'y parviendront pas. Dans leur repli ils tombent dans une embuscade huit seront tués. En portant secours à son frère, Reymond est blessé d'une balle dans les reins. Les nazis s'acharnent sur lui à coup de crosse, mais dans un dernier reflexe il se saisi d'une grenade se trouvant dans sa poche et la jette sur l'ennemi.

Il ne devra son salut qu'en sautant dans un précipice de 36 mètres, sa chute étant amortie par les branchages des sapins.

Après avoir erré pendant 2 jours poursuivi par les SS, il est secouru par une famille de paysan. Un groupe de résistants le prend en charge, lui fera traverser l'Isère en barque pour l'emmener chez un médecin qui le soignera.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Shenandoah   01 février 2014
Vercors, pays de la liberté de Reymond Tonneau
Miraculeusement, je me retrouve vivant, sur le chemin, avec des blessures supplémentaires mais sans gravité. Une nouvelle balle m’a pourtant éraflé la tête, du front jusqu’à la tempe. La seule solution pour échapper au feu incessant de la mitraille dont je suis la cible est le ravin. C’est sans réfléchir, mais seulement sous l’effet d’un acte réflexe, que je me jette dans ce trou béant. Les quelques têtes d’arbres qui émergent à hauteur de la route m’en cachent la profondeur. Je suis comme une bête traquée et, mort pour mort, je me jette pour mourir peut-être, mais surtout pour ne pas être pris. Je tombe et j’ai la chance extraordinaire d’être accroché par la branche d’un arbre, puis par une autre, par une autre encore, ce qui diminue ma vitesse de chute. Entre ciel et terre, j’ai l’impression d’un saut sans fin et je me demande comment il va se terminer. Ballotté de branche en branche, je me retrouve au sol, meurtri mais indemne.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Reymond Tonneau(1)Voir plus
Lecteurs de Reymond Tonneau (3)Voir plus


Quiz Voir plus

Le quiz vraiment dans le coup ! 🐰 🌞

Coup de grisou :

émile zola
denis diderot

10 questions
314 lecteurs ont répondu
Thèmes : associations d'idées , coups , culture générale , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur