AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.24 /5 (sur 141 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) : 1938
Biographie :

Spirou est un périodique de bande dessinée belge francophone hebdomadaire dans lequel sont ou ont été publiées plusieurs séries dont certaines ont marqué le neuvième art comme Spirou et Fantasio, Lucky Luke, Buck Danny, Boule et Bill, Gaston, Les Schtroumpfs ou encore Les Tuniques bleues.

Fondé par l'éditeur Jean Dupuis le 21 avril 1938, le périodique parait tout d'abord sous le titre Le Journal de Spirou. Il trouve rapidement son auteur vedette en la personne de Jijé qui forme un quatuor composé d’André Franquin, Morris, Will et Eddy Paape.

Dans les années 1950, l'arrivée d'Yvan Delporte comme rédacteur en chef déclenche ce qu'on appelle l'âge d'or de Spirou avec des auteurs comme Peyo, Jean Roba, Maurice Tillieux.

L'arrivée de Thierry Martens dans les années 1970 permet le lancement de séries plus modernes, avec l'apparition des premières héroïnes féminines, Natacha de François Walthéry, Yoko Tsuno de Roger Leloup.

Le journal s'ouvre un peu plus aux histoires purement humoristiques grâce notamment au scénariste Raoul Cauvin avec des séries comme L'Agent 212 dessiné par Daniel Kox, Les Femmes en blanc de Philippe Bercovici.

Dans les années 1990, le rédacteur en chef Thierry Tinlot fait de Spirou un journal « sans maquette » où comptent les grands délires complices avec le lecteur comme "l'affaire Cauvin" ou "la Malédiction de la page 13". Dans les années 2000, le journal change plusieurs fois de formule, avant de connaitre une stabilité avec l'arrivée de Frédéric Niffle à sa tête en 2008.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Spirou magazine   (311)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
HORUSFONCK   09 septembre 2018
Spirou N° 1019 du 24 octobre 1957 de Spirou magazine
Ce que doit être un Ami de SPIROU

- Un ami de SPIROU est franc et droit.

- Un ami de SPIROU a du cran, il sait dire oui ou non.

- Un ami de SPIROU aime la discipline libre et joyeuse.

- Un ami de SPIROU de Spirou est fidèle à Dieu et à son pays.
Commenter  J’apprécie          140
LydiaB   19 juillet 2013
Le trombone illustré de Spirou magazine
Mon premier vaut mieux.

Mon deuxième vaut mieux.

Mon troisième est une république.

Mon quatrième vaut mieux.

Mon quatrième, c'est ce qu'on dit quand on pense à Claude François.

Mon tout est un héros de la littérature française.





Réponse : Tartarin de Tarascon.

Mon premier, c'est tard puisque mieux vaut tard. Mon deuxième aussi. Mon troisième, c'est "Inde". Le reste va de soi...
Commenter  J’apprécie          80
Fecamp   05 octobre 2014
Recueil Spirou, n°335 de Spirou magazine
Clarke (auteur de Mélusine)



Je voulais montrer que l'on peut revenir en arrière dans la vie, mais jamais rien effacer... Une conviction issue de mon propre vécu!
Commenter  J’apprécie          60
Fecamp   10 octobre 2012
Recueil Spirou, n°325 de Spirou magazine
- Dis papa?

- Oui, ma chérie?

- Tu sais, Katz n'arrête pas de déchirer des papiers, de les lécher, de les mâchonner...

- Ce n'est pas grave, tu sais...

- Oui, mais là, il a trouvé ta collection de timbres...
Commenter  J’apprécie          50
HORUSFONCK   14 novembre 2016
Spirou, édition spéciale : Je suis Charlie de Spirou magazine
Le mercredi 7 janvier, une fusillade éclatait à la rédaction de CHARLIE HEBDO, à Paris, tuant 12 personnes, dont quelques-unes des plus grandes plumes du dessin de presse en France. Leur crime? Avoir réalisé des caricatures et défendu des idées qui ne plaisaient pas à tout le monde.

Comme des centaines de millions de citoyens de par le monde, nous avons été bouleversés par cet attentat barbare qui cherche à museler notre liberté d'expression et à déstabiliser notre société..

En affirmant « Je suis Charlie », comme tant d'autres déjà, SPIROU et les. éditions Dupuis s'unissent à tous ceux qui défendent avec force la libre circulation des idées-

Car la liberté d'expression est l'un des principes les plus précieux de notre société, elle permet à tout un chacun de faire valoir ses idées, y compris celles - et c'est là toute la fragilité, du système - qui s'opposent à la démocratie.

SPIROU n'est pas un journal politique.

SPIROU est un journal de divertissement.

Mais depuis toujours, SPIROU défend la liberté, la solidarité, la tolérance, l'amitié, l'intelligence et l'humour

Sans liberté de la presse, pas de démocratie.

Sans liberté de création, pas d'édition, et les bandes dessinées que vous lisez ici n'existeraient pas.

Sans liberté, pas d'humanité.

Ce hors-série n'a qu'un but: vous faire réfléchir aux valeurs que nous partageons. Protéger ces valeurs demande une vigilance de chaque instant. De tous: adultes comme enfants.



SPIROU, ami, partout, toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Stephbegala   20 août 2019
Le trombone illustré de Spirou magazine
LA DIFFÉRENCE

entre un pot-au-feu à l ancienne et un

Plombier,c est que pour cuire,le pot-au-

Feu prend quatre heures,et le plombier-

Zingueur.(Gotlib)



Trombone illustré du 1 septembre 1977
Commenter  J’apprécie          40
Fecamp   01 mai 2015
Recueil Spirou, n°338 de Spirou magazine
Interview de Colman (Marsupilami).

- Le fait que vous connaissiez depuis longtemps, que votre tandem soit aussi une histoire d'amitié, influe-t-il sur le profil de la série ?

- À fond ! Parce que, comme j'ai été et que je reste encore aujourd'hui dessinateur moi-même, je sais très bien ce qu'un autre dessinateur aime ou n'aime pas dessiner. Quand j'écris un scénario, j'essaie toujours de penser à mon partenaire, dans l'espoir qu'il s'amuse. Avec Luc, j'essaie de lui faire plaisir, d'imaginer des séquences qui vont lui donner la possibilité de vraiment s'exprimer dans ce qu'il aime. Car si le dessinateur s'amuse et que moi-même je me suis amusé, normalement ce plaisir a des chances d'être communicatif pour le lecteur.

Commenter  J’apprécie          20
Fecamp   10 août 2013
Recueil Spirou, n°315 de Spirou magazine
Interview de Jidéhem :



- Votre vrai nom, De Mesmaeker, figure au panthéon de la BD grâce à Gaston !

- Franquin a dessiné ce personnage pour un gag et je lui ai fait remarquer que cet homme d'affaires ressemblait beaucoup à mon père! Et l'on a pris ce nom-là sans penser plus loin, on trouvait juste que c'était marrant! Or à l'époque, mon père était directeur des achats pour les grands magasins L'Innovation. Quand il devait signer des contrats pour son boulot, les gens se pliaient en quatre lorsqu’il disait très sérieusement : "Bonjour, je suis M. de Mesmaeker!"
Commenter  J’apprécie          20
Fecamp   15 décembre 2013
Recueil Spirou, n°317 de Spirou magazine
Mathieu Sapin

- À quel âge avez-vous commencé à lire des bandes dessinées ?

- Avant de savoir lire, je me faisais raconter des histoires ou je les imaginais. Quand j'ai commencé à lire, les trois points qu'on trouvait dans les bulles d'Hergé m'ont intrigué. Mon père m'a dit qu'il signifiait que la phrase n'était pas finie. J'ai pensé que c'était au lecteur de le faire. La famille ne m'a pas laissé poursuivre l'expérience longtemps.
Commenter  J’apprécie          20
Stephbegala   20 août 2019
Le trombone illustré de Spirou magazine
IL NE FAUT PAS

CONFONDRE

aux fers à perpétuité

ET

chaînes haute fidélité



Gotlib

Trombone illustré de la semaine du 2 Juin 1977
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..