AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.31/5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1971
Biographie :

Depuis sa sortie de l'Esag-Penninghen en 1995 et son stage chez Gallimard jeunesse pour les "Premières Découvertes", elle partage son temps entre la création de livres pour enfants et son job de Designer textile, notamment pour Hermès.

Aujourd'hui elle vit en région parisienne : près d'un lac, au nord de Paris, dans une maison avec petit jardin potager, c'est la campagne à la ville... Un petit coin où il fait bon dessiner, créer et bricoler.

Son atelier est encombré de papiers de tous les horizons, elle conserve des boîtes remplies de bouts de tissu, de graines, de rubans, de boutons, de plumes.....
Avec une maman couturière on n'échappe pas aux bobines multicolores !

Ses origines hongroises ont beaucoup influencé le choix de ses couleurs, l'humour de ses personnages et ses animaux fétiches. Sa palette est framboise, pistache et clémentine, gourmande comme Dame Tartine, son premier livre.
+ Voir plus
Source : DidierJeunesse
Ajouter des informations
Bibliographie de Stefany Devaux   (19)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Le Bon Roi Dagobert
Valsait avec Dame Bérengère.
Le bon saint Eloi lui dit :
"Ô mon Roi, votre Majesté
Lui marche sur l'soulier."
"C'est vrai, lui dit le roi,
Elle a de trop grands pieds pour moi".
Commenter  J’apprécie          50
Dans la forêt lointaine,
On entend le coucou.
Du haut de son grand chêne
Il répond au hibou :
Coucou, coucou,
On entend le coucou.
Commenter  J’apprécie          50
Il était une Dame Tartine
Dans un beau palais de beurre frais.
La muraille était de praline
Le parquet était de croquets,
La chambre à coucher
De crème de lait,
Le lit de biscuit,
Les rideaux d'anis.
Commenter  J’apprécie          40
Un crocodile, s'en allant en guerre,
Disait au revoir à ses petits enfants.
Traînant ses pieds, ses pieds dans la poussière,
Il s'en allait combattre les éléphants.

REFRAIN (bis)
Ah ! Les cro, cro, cro (bis)
les crocodiles
Sur les bords du Nil, ils sont partis,
N'en parlons plus.

Ah, les crocodiles
Il fredonnait une marche militaire,
Dont il mâchait les mots à grosses dents.
Quand il ouvrait la gueule tout entière,
On croyait voir ses ennemis dedans.

REFRAIN

Il agitait sa grande queue à l'arrière,
Comme s'il était d'avance triomphant.
Les animaux devant sa mine altière,
Dans les forêts, s'enfuyaient tout tremblants.

REFRAIN

Un éléphant parut : et sur la terre,
Se prépara ce combat de géants.
Mais près de là courait une rivière,
Le crocodile s'y jeta subitement.

REFRAIN

Et tout rempli d'une crainte salutaire,
S'en retourna vers ses petits enfants.
Notre éléphant, d'une trompe plus fière,
Voulut alors accompagner ce chant.

REFRAIN
Commenter  J’apprécie          10
L'était une p'tite poule rousse, qu'allait pondre dans la brousse ; pondait un p'tit coco, que l'enfant mangeait tout chaud !
Commenter  J’apprécie          30
Ah ! Les cro cro cro
les cro cro cro, les crocodiles,
sur les bords du Nil,
ils sont partis, n'en parlons plus.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Stefany Devaux (78)Voir plus

Quiz Voir plus

Quelle partie du corps ?

Kiev, 1919. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s'y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage : la région est en proie à des combats opposant les troupes de l'indépendantiste ukrainien Petlioura, l'armée blanche de Denikine, les anarchistes de Makhno. ... de Kiev (Andreï Kourkov)

La tête
Le pied
L'oreille

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}