AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de rkhettaoui


rkhettaoui   09 avril 2018
Un feu dans la plaine de Thomas Sands
Ils restent étendus en travers du lit, leurs membres enchevêtrés, un bras, une jambe. Ils sont fatigués, ne savent plus à qui appartiennent cette main, ce pied, cette épaule. Leur corps les fait souffrir, les muscles endoloris, des fruits talés. Ils demeurent immobiles, les yeux brillants dans la pénombre, alors elle sent la tristesse de son amant. Pas seulement la défaite après l’amour. Autre chose, de plus sourd, presque noir. Il est tel un noyé entre deux eaux. Ses dents brillent, elle les éteint d’un baiser, elle les sent contre sa langue. Puis elle embrasse doucement sa main mutilée, les cicatrices, les phalanges tranchées.
Commenter  J’apprécie          00