AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

La Cinquième Couche


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Erik_
  21 décembre 2020
Le second livre de M. Espoir de Tommi Musturi
Je ne suis malheureusement guère un adepte de la bd finlandaise. Le trait graphique est plutôt enfantin pour nous conter une variation psychologique sur la vanité de l'existence. Il faut dire que cette vie de mormon est plutôt morne sur fond de décors bucolique.



M. Espoir retrouvera vite sa dulcinée qui n'était pas bien loin. Tout une histoire pour rien. Les névrosés compulsifs apprécieront sans doute mais pas moi.



A noter un vrai format à l'italienne pour une bd indépendante au concept bizarre.
Commenter  J’apprécie          00
Yvan_T
  22 novembre 2020
La tentation : carnet de voyage au Pakistan. : 3 de Renaud De Heyn
Cette troisième partie du carnet de voyage au Pakistan nous livre la suite de ce périple de plus d'un an visant à rallier le parvis de Sainte Sophie à Pékin en passant par la route de la soie. Une trilogie qui avait démarré en Iran après 4 mois de voyage, lors du passage de Renaud de Heyn au Pakistan et qui se termine ici avec l'expiration de la validité de son visa pakistanais et son départ pour l'Inde.



Sa connaissance grandissante de l'islam augmente la tentation d'adopter cette religion et de prononcer à nouveau ce premier verset du Coran qui l'avait baptisé Abdullah, mais cette fois, en toute conscience. Croire en une force englobante appelée Dieu ne semble plus lui suffire. Ces quelques jours passés chez les Kalashs vont cependant permettre à cet homme qui cherche un idéal de spiritualité, de prendre un certain recul par rapport à cette constante remise en question de ses convictions qui menace de noyer son esprit. C'est dans les trois vallées du Karakorum, en compagnie de cette ethnie perdue, seulement découverte dans les années 50 par l'occident, qu'il va faire le bilan de son séjour pakistanais.



La majeure partie de ce tome est consacré à son idylle avec les kalashs, dans un endroit retiré du monde musulman, où les femmes font partie intégrante de la vie publique, loin de la séparation totale des sexes dont il a souffert pendant plusieurs mois. Comme lors du tome précédent l'auteur va également faire la rencontre d'un européen converti en la personne de Laothi. Ce pakistanais d'origine allemande va même prendre le rôle de conteur à son compte et le moins qu'on puisse dire est que le contraste entre ses pensées antisémites et l'ouverture d'esprit de Renaud durant les deux tomes précédents est assez choquant.



Le dessin est encore plus coloré que dans les tomes précédents, toujours en alternant des planches «classiques» mettant en scène l'auteur à des doubles pages permettant des réflexions plus intimes. Dans la lignée du "Photographe", l'auteur va se mettre en image et illustrer son récit avec des petits croquis qui viennent capturer et accentuer quelques instants et personnages rencontrés lors de ce long voyage de plus d'un an.



Tout comme "Le Photographe" ou "Abdallahi", "La tentation" va nous montrer l'envers d'un décor délibérément entretenu par des médias occidentaux qui ont tendance à filtrer ou caricaturé la vérité. Plus qu'une invitation au voyage, c'est une leçon de générosité et un véritable dialogue avec des adeptes d'une religion stigmatisée que nous fait partager Renaud de Heyn. Une quête qui ouvre les yeux sur l'Islam et les coutumes locales. Un choc de cultures qui résonne depuis trop longtemps et une trilogie qui incite le lecteur à la réflexion tout au long de ce voyage passionnant.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yvan_T
  22 novembre 2020
La tentation : Carnet de voyage au Pakistan, 2ème partie de Renaud De Heyn
Cette deuxième partie du carnet de voyage au Pakistan nous livre la suite de ce voyage effectué par Renaud De Heyn et nous permet de partager ses rencontres et ses échanges culturels et religieux avec la population locale. Muni de son nouveau visa difficilement obtenu, l'auteur poursuit son périple à la rencontre de l'Islam en se rendant au fameux Festival de «Sibbi Mella», dans cette ville à propos de laquelle on n'a cessé de le mettre en garde. Un deuxième volet qui va nous emmener de Sibbi, la dernière ville du désert baloutche, à Peshawar, ville qui fait le lien entre les zones tribales afghanes et pakistanaises.



Un deuxième volet légèrement moins centré sur la religion et un peu plus sur les coutumes, mais toujours centré sur les hommes et les dialogues et échanges qu'il effectue avec ces adeptes de l'islam. Une histoire qui va nous faire découvrir la générosité et l'hospitalité d'une population qui est pourtant moins privilégié que notre voyageur et qui ne demande jamais rien en retour. Une aventure parsemée de rencontres, comme cet allemand marchand de cristaux de roches ou ce français soufie, vendeur de tapis.



Tout comme dans "le Photographe", l'auteur va se mettre en image et illustrer son récit avec des petits croquis qui viennent capturer et accentuer quelques instants et personnages rencontrés lors de ce long voyage de plus d'un an. Quelques planches muettes durant le concert d'Abida Perween viennent accélérer le rythme du récit en milieu d'album et reflètent parfaitement les sensations ressenties par Renaud De Heyn à ce moment. Un deuxième tome dans un décor de cirque et de tapis orientaux qui, à l'image de la couverture, est plus coloré que le précédent qui baignait surtout dans les couleurs sablonneuses, alors que celui-ci fait surtout ressortir les tons rouges vifs.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20