AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Je Sers


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Mathildelit
  09 décembre 2020
La légende de Gösta Berling de S. Lagerlof
Ce roman nous entraîne au coeur du Värmland dans la Suède du début du XIXe siècle. On y suit Gösta Berling, un jeune pasteur qui se perd, porté sur la boisson. Défroqué, il finit son errance recueilli par la Commandante, maîtresse des sept forges et intègre la compagnie des cavaliers/brigands d'Ekebu. Est ce l'antichambre de l'enfer ?

Si Gösta Berling est le personnage principal de l'histoire,il est loin d'en être le seul protagoniste. J'ai pour ma part volontiers succombé au charme un peu vénéneux de cette oeuvre, qui n'est pas sans rappeler le ton des contes et des sagas.

C'est une lecture idéale pour s'évader un peu lors des longues soirées d'hiver.

Commenter  J’apprécie          20
Tschum
  02 octobre 2020
Au fil de la vie : Nouvelles et esquisses de Rainer Maria Rilke
Rilke n'a que 18 ans lorsqu'il écrit le premier récit de ce petit recueil de onze nouvelles édité en 1897. Il a alors 22 ans. Mais, déjà, avec intelligence et finesse, son oeil saisit la noirceur des âmes, la médiocrité des esprits, l'absurdité de la vie et traque la présence sournoise de la mort qui rôde. Des histoires simples, sans prétention, d'un autre temps, présentées avec mélancolie et romantisme, teintées d'une pointe d'humour, où les faiblesses humaines, lâcheté, égoïsme, mesquinerie, ne sont jamais oubliées. Mais, le lecteur est séduit par la poésie des mots, la richesse des métaphores. C'est avec délicatesse et réalisme que l'auteur, de façon très personnelle, dépeint, la complexité des êtres, l'infini de leurs contradictions et capture avec acuité le frémissement d'un instant, d'un reflet, d'une ambiance, d'un objet, en les traitant comme des personnages.

«Le soleil du matin lorgna comme un petit enfant joueur à travers les reflets blancs des rideaux de tulle, saisit son rayon le plus long et le passa, comme une plume d'or, en premier lieu sur le bonnet de nuit blanc, puis sur le front humide de la vieille femme, où il trembla, tressaillit sans repos autour des yeux, de la bouche et du nez, jusqu'au moment où elle prit la susdite respiration et dirigea vers la fenêtre des yeux étonnés, rouges et craintifs.». je ne sais pas vous, mais moi, je suis charmé.

Ce petit recueil mérite d'être savouré avec lenteur, non pas pour l'intrigue des histoires qui sont, finalement, assez banales, mais pour la petite musique de la prose, un peu comme ces bonbons aux fruits qu'on laisse fondre doucement dans la bouche pour en apprécier toute la saveur.

PS : Ça marche aussi avec un chocolat Mon Chéri, des M&M's ou des berlingots de Carpentras. Cependant, attention, le nougat de Montélimar fond difficilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SabiSab28
  05 septembre 2020
La légende de Gösta Berling de S. Lagerlof
Je découvre, enfin cette auteure, 1ère femme nobel de Littérature.

Je suis partagée par cette lecture, parce que par moment, je suis prise dedans, dans l'histoire, les personnages, et à d'autres je décroche complètement ...surtout autour des cavaliers.



En revanche, je suis happée par les descriptions de la Suède, par ce style de conte, de faire parler les éléments de la Nature. C'est une très belle découverte littéraire et je poursuivrais avec d'autres lectures.

Je n'ai pas voulu commencé par Nils, qui est mondialement connu, mais je le ferai.



J'ai beaucoup aimé le personnage de la Commandante, le dernier chapitre est magnifique mais aussi celui d'Elisabeth.

Quant à Gosta Berling, qui est tout de même le personnage central, son évolution est intéressante, et c'est un autre point fort de ce livre les personnages ne sont pas manichéens, ce qui n'est pas fréquent dans la littérature ..



Très belle découverte, dommage que ce roman-conte, je ne sais comment le qualifier, soit entrecoupé d'histoires sans intérêt et sans apport au reste de l'histoire. Mais c'est un 1er Roman, soyons indulgent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170