AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Éditions Dédicaces


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Xian
  09 octobre 2020
20000 AL dans l'espace de Bruno Aubert
La quatrième de couverture, avec le mot de l’agent littéraire, m’a mis l’eau à la bouche et je n’ai pas tardé à ouvrir le livre, plein d’espoir d’une lecture originale, et philosophique ? Mais bien vite, je suis retombé sur Terre. Le style, d’abord, m’a paru dès le départ un peu trop alambiqué à mon goût, pas assez naturel. Sans parler de cette manie de mettre un paragraphe par phrase (ou presque) qui n’a pas participé à la fluidité de l’ensemble. Et puis les deux archéologues initiaux, plus proches de caricatures que de véritables scientifiques, ne m’ont pas emballé. Ensuite, avec l’entrée en scène du vaisseau Jules Verne, le roman prend son rythme de croisière. Il était temps !

Au fond, il ne s’agit que d’une histoire de boucle temporelle de plus, sans grande inventivité en soi. Même les extraterrestres arachnéens ne m’ont pas convaincu, trop féodaux, trop humains dans leur comportement. Quant à la chute soi-disant « imprévisible », elle est tellement téléphonée qu’elle est tout sauf imprévisible.

Ce roman ne mérite probablement pas une critique aussi rude. J’en suis venu à bout, preuve qu’il a des qualités. Ma réaction, je crois, vient plus du décalage entre sa présentation ambitieuse et pleine de promesses et un contenu qui ne les révèle pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kielosa
  15 décembre 2019
Platon le Suricate de FanFan
J'ai visité l'Afrique du Sud, hélas pas la Namibie, où il y a des colonies de suricates. Je n'ai donc, malheureusement, pas vu les "sentinelles du désert" - leur surnom - ces curieux animaux, même pas dans un zoo . Car curieux, ils sont et le duo FanFan et Schmurl a réussi à rencontrer le plus curieux parmi eux tous : Platon !



Cet album est le fruit d'une coopération belge-canadiennne, puisque l'auteure du récit, FanFan, s'appelle dans le civil Francine Minville et est une poétesse québécoise résidante à Montréal. Schmurl a une carte d'identité belge au nom de Jean-François Debaty, illustrateur. Ce jeune homme, 32 ans, est diplômé de l'Institut Saint-Luc de Liège avec un diplôme en arts plastiques et avec grande distinction.

Francine Minville a écrit en solo ou avec d'autres auteurs différents recueils de poésies comme "Le mal dans sa Divinité" et surtout "C'est ça la vie", paru en 2015.

FanFan a fait la lecture de cette bande dessinée devant les élèves de plusieurs écoles primaires de Montréal.



Comment ils sont arrivés à la rencontre de ce Platon j'ignore, car les suricates ne fréquentent guère ni Montréal, ni Liège. Mais ne craignez rien, ils se sont bien documentés sur ces petits mammifères exotiques et spéciaux.



Je n'ai pas une très grande expérience des BD, à part tous les albums de Tintin, la plus grosse partie des Astérix et quelques autres albums qui sont entrés dans ma bibliothèque presque par hasard, cependant les dessins de Schmurl ou J.-F. Debaty m'ont plu par leur originalité et leur charme.



Quant au récit de FanFan/Francine Minville, que je ne tiens pas à résumer ici pour ne pas gêner nos petites lectrices et petits lecteurs, je peux assurer leurs chers parents et grands-parents qu'il s'agit d'une aventure où le danger rôde.

Un suspense qui met la famille de Platon, surtout son frère Gaston et sa soeur Marion, ainsi que sa cousine Ninon et son cousin Ramon dans une situation extrêmement délicate à cause d'un superbe aigle, qui de très haut dans le ciel, observe cette adorable équipe. Eh oui, Samson, l'aigle royal a faim !



Mais chuút... Le futé Platon n'a pas volé son nom et avec son meilleur pote, Tifon le scorpion, un plan super ingénieux est conçu.......



Sans vouloir pousser à la consommation, je pense que Noël et le Nouvel An sont 2 grandes occasions pour gâter votre enfant qui a été bien sage - j'en suis sûr - avec la sagesse de Platon le Suricate.



J'enverrai, à titre exceptionnel, mon exemplaire en cadeau au premier qui me manifeste son intérêt et me laisse une adresse postale, ainsi que le prénom du petit bénéficiaire, soit ici, soit, si vous préférez, à mon adresse e-mail personnelle : jpp.parmentier@gmail.com.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          478
MilleetunepagesLM
  04 novembre 2019
Les Enfants de Moloch de Stéphane Desroches
Le commentaire de Lynda :



Je ne sais pas vraiment pas où commencer avec ce commentaire, et je vais surtout être prudente pour ne pas trop vous en dire. Un roman vraiment noir, qui par moment fait dresser les poils sur les bras. Le style de lecture que vous regardez de temps à autre derrière vous, parce que l'imagination travaille.

Le livre commence avec une certaine présentation de personnes influentes qui auront un rôle majeur dans cette histoire, et pas des personnes des plus recommandables, que je pourrais dire.

On survolera du même coup, le cas de Mylène cette jeune femme qui en échange d'argent accepte d'être une mère porteuse. Mais elle ne sait pas dans quoi, elle s'embarque.

Deux ans ont passés, et Mylène va se confier à Alberta Prescott, c'est d'ailleurs elle qui sera le personnage central tout au long de la lecture.

Alberta de nature curieuse, fouineuse, déterminée, se mettra en quête de la vérité sur l'histoire de Mylène et de son enfant qu'on lui a enlevé. Mais Alberta ne sait pas encore qu'elle mettra le pied dans un nid de vipères.

Ce n'est pas très long avant que l'organisation responsable ne la prenne en chasse, mais elle n'abandonne pas et aura du renfort avec Allan qui lui aussi voudrait faire la lumière, sur ces supposées adoptions illégales.

Mais en creusant, bien évidemment, c'est beaucoup plus que ça qu'ils vont découvrir. Une machination monstre, des alliés partout au sein des policiers, du gouvernement, c'est une grosse affaire et c'est noir, très très noir.

C'est un roman au bon nombre de pages, la mise en place au début est importante pour connaître et placer les assises de cette organisation sans scrupule, aux multiples rebondissements, qui n'hésite pas à tuer, à détruire pour arriver à leur but.

Je dois vous avouer, que la lecture m'a donné le goût de faire des recherches sur Moloch, et je vous invite à le faire, je crois que ça vous donnera un autre éclairage face à tout ceci.

La plume de Stéphane Desroches, est noire, très noire, je dirais. Il nous installe confortablement dans une histoire aux ramifications presque impossible à prévoir, des rebondissements, des secrets qui sont découverts, des monstruosités, vous pouvez imaginer ce que vous voulez, mais croyez moi ce que vous lirai sera encore pire que ce que votre imagination aura supposé. Des personnages presque démoniaques se mettront sur le chemin d'Alberta et d'Allan, et une fin qui m'a glacé d'effroi.

Je vous recommande cette lecture pour un thriller dont vous ne pourrez pas anticiper le dénouement ! Stéphane Desroches, a un très beau talent, et je vous invite à le découvrir, vous ne serez pas décu!
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10