AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Sentiers Du Livre


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
ZEIS
  13 avril 2021
Alexandre, tome 2 : La malédiction de Tamerlan de Annette Rossi
Après la lecture du Pacte de Babylone, le tome 1 de la trilogie ALEXANDRE d'Annette Rossi, je viens de terminer le tome 2, La Malédiction de Tamerlan et j'aimerais vous faire part de mon ressenti toujours aussi positif!

Au centre de cette trilogie, deux constantes demeurent.

1/ Le Nemrud Dagi, situé en Turquie orientale, à la jonction entre la Grèce et la Perse. Autour du roi Antiochos tenant le sceptre, toutes sortes de divinités semblent trôner en majesté. Ahura Mazda, père des dieux, Apollon-Mithra, le dieu soleil, la déesse Fortuna...Les yeux de pierre des têtes des statues géantes décapitées scrutent l'immensité du royaume d'Alexandre.

2/ Et puis il y a ces mystérieuses "Trinités" qui se forment au fil des siècles, garantes du Secret, ainsi que la présence constante des "gardiens"...Mais je n'en dirai pas plus.

"Si l'on me relève de mon tombeau, la terre tremblera"

Quel est donc le sens de cette terrible malédiction inscrite au Gour Emir, le mausolée de Tamerlan?

Cela aussi, je vous laisse le découvrir par vous-même à travers la quête passionnante de nos amis Didier et Philippe, accompagnés de leurs amies Sophia et Julia. Pas un temps mort, on ne s'ennuie jamais...

Ce qui me semble au moins aussi primordial dans un excellent roman, c'est la forme et pour cela on peut faire confiance à Annette Rossi! Personnellement, j'adore les ambiances, les descriptions, les parfums...

Ainsi nous visitons l'Egypte qui sent bon le kyphi, l'encens sacré, ses café-narguilé, les hommes en galabeya bleue coiffés d'un ruban blanc et l'on entend le frémissement des palmes des dattiers. On visualise parfaitement les carrières de granite rouge d'Assouan, les eaux bleus du Nil et le mausolée de l'Aga Khan, les voiles blanches des felouques et le kiosque de Trajan au cœur de Philae, la "perle de l'Egypte".

A Jérusalem, on se recueille sur le mont des Oliviers et le mont du Temple et l'on contemple la vallée de Kidron. A l'ombre de l'imposante masse enneigée du mont Ararat, en Arménie, on découvre Artashat, capitale de la dynastie des Artaxiades; on entend la plainte nostalgique montée de la plaine brûlée entourant Ani, ancienne capitale bagratide, noyée dans un voile cuivré. Ani, autrefois rayonnante tel un mirage éclatant de lumière.

Une description d'Alexandre à Garni, sous les traits de Mithra est de toute beauté.

J'ai adoré la visite émouvante de Yazd conduite par le poète Hâfez au seuil de la mort, pour son ami Barquq et je terminerai par cette magnifique phrase tirée d'un ghazal (poème) de ce grand poète "celui qui connaît le Coran par cœur": "Prend la vie comme tu prends cette coupe, sourire aux lèvres, même si ton cœur saigne"





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Melimelo2b
  10 avril 2021
Alexandre, tome 1 : Le pacte de Babylone de Annette Rossi
Plus qu'un simple roman ce premier tome de la trilogie vous capte dès les premières pages.

Un roman à la fois historique, à suspens avec une intrigue qui nous fait dévorer l'ouvrage.

On s'attache aux personnages au fil de leurs aventures

A titre personnel je n'ai pas toutes les connaissances historiques de l'auteure et avoue mal connaître ces périodes, toutefois cela m 'a passionné et je me suis mise à chercher de mon côté sur ces temps anciens et passionnants.

Instructif, prenant et attachant, Annette Rossi nous livre un roman digne des grands auteurs

Très belle révélation littéraire.
Commenter  J’apprécie          00
ZEIS
  05 avril 2021
Alexandre, tome 1 : Le pacte de Babylone de Annette Rossi
Je viens de terminer "Le Pacte de Babylone", le premier tome de la trilogie ALEXANDRE d'Annette Rossi et désirerais vous en parler sans plus tarder tant j'ai été enthousiasmé!

"Le soleil ne se couche pas sur mon empire". Cette phrase à elle seule nous résume le rêve d'expansion d'Alexandre, celui qui s'attribuait le titre de 'fils du dieu Zeus Ammon" après qu'il eut été déifié à Siwa, en Egypte.

323avant JC: Babylone, "la porte des dieux" ne se remet pas de la perte d'Alexandre, mais à peine son corps embaumé, les diadoques(héritiers) se disputent son empire. Les généraux Perdiccas, Séleucos et Ptolémée se réunissent en secret au cœur de l'Esagil, le temple du dieu Mardouk et passent un pacte signé dans le sang en prononçant une phrase:"Alétheia musterion apocryphe ptoselper"(la vérité est un mystère et doit rester secrète).

Annette Rossi nous projette alors en 1973 où nus faisons la connaissance de Didier et Philippe, l'un égyptologue et l'autre linguiste archéologue qui vont s'associer afin de mener une enquête des plus approfondie et à haut risque à travers plusieurs pays pour tenter de résoudre le mystère du tombeau d'Alexandre et de son fameux trésor.

Cela, je vous laisse le découvrir par vous-mêmes, préférant vous parler de la forme plutôt que du fond de ce magnifique roman.

Avec son immense talent de conteuse, Annette Rossi nous emmène dans l'incroyable quête du secret d'Alexandre, une quête qui nous fera traverser la Turquie, la Syrie, l'Iran, l'Irak, la Jordanie et bien d'autres pays... A chaque page nus imaginons les ruelles grouillantes de monde sous le soleil accablant ou la fraîcheur et la quiétude d'une église ou d'une mosquée; on entend l'adhan, l'appel à la prière, on hume le parfum du çay, le thé brûlant que l'on déguste à l'ombre d'un arbre; on imagine la dahabeya, le bateau de Didier sous la nuit étoilée, flottant sur le Nil à Louxor; on sent de façon prégnante la tension entre les communautés chrétienne, kurde, arabe et turque qui se côtoient; on imagine les puissants remparts en basalte noir de l'antique Amida, la mosquée Süleymaniye à Istanbul, la colonne de Trajan à Rome; on visualise les couchers de soleil sur Palmyre, Persépolis, on ressent la douceur de vivre de Chiraz, ville des rossignols, des roses et de l'amour... Il y aurait tant à dire sur ce beau roman qui m'a emmené dans ce Moyen-Orient où baigne le mystère.

Annette Rossi a le sens du détail et une immense culture qui nous surprend à chaque page et nous envoûte; à travers son récit, on sent la force étrange et quasi mystique qui se dégage des sites archéologiques; on visualise les sarcophages éventrés et les paysages apocalyptiques dus aux nombreux tremblements de terre et...Cette présence trouble, cette sensation d'être suivi, observé en permanence par les "gardiens" du secret. Mais chut!... Découvrez par vous-mêmes cette auteure vraiment talentueuse!

En ce qui me concerne, j'ai hâte de me plonger dans le tome 2, "La malédiction de Tamerlan"!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00