AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Saiwhisper


Saiwhisper
  26 octobre 2018
Après avoir adoré « L'année où je t'ai rencontré », j'étais curieuse de découvrir un autre titre de Cecelia Ahern. Avec « le joueur de billes », on est également sur un roman contemporain qui, cette fois-ci, va plonger le lecteur au coeur de secrets familiaux. L'intrigue va tourner autour de Fergus, un père de famille à la fois tendre et touchant qui a toujours été quelqu'un de très mystérieux, même pour celles qu'il a aimé et ceux qui ont partagé sa vie. Un jour, sa fille Sandrine découvre un carton rempli de billes qui ont à la fois une certaine valeur financière et sentimentale. Elle remarque également que plusieurs de ces billes ont disparu… Elle part alors à leur recherche, ignorant alors à quel point sa quête va la transformer… La narration se fait à deux voix. Il y a bien évidemment Sabrina, mère de trois garçons, qui travaille beaucoup, mais qui trouve toujours le temps pour son père, surtout depuis que celui-ci a fait un AVC… C'est une héroïne intéressante et entêtée. Pourtant, au départ, je n'avais pas spécialement d'accroche avec elle puis, en refermant le livre, j'ai constaté qu'elle m'a finalement beaucoup émue. J'ai aimé le fait qu'elle évolue au fil de ses recherches. En effet, elle réalise à quel point son père était une personne pleine de secrets. Perdue, elle va énormément douter d'elle, de sa famille et de son quotidien. Malgré le fait qu'elle a la vie qu'elle a toujours voulu, elle se sent mal… toutefois, elle en ignore la cause… On sent vraiment son désarroi ! Cette enquête va lui permettre de progresser et d'enfin savoir ce qu'elle veut.

Le point de vue narratif que j'ai préféré est bien évidemment celui de Fergus ! On va découvrir sa jeunesse, sa famille nombreuse (ils étaient à sept avec sa mère), sa rencontre avec les billes et plusieurs tranches de vie une fois qu'il est adulte. Cecelia Ahern a réellement su retransmettre cette passion pour les billes. On sent que plusieurs personnes ont échangé avec elle et lui ont transmis une pluie de souvenirs liés à ces petites perles de verre. Les descriptions des billes sont enchanteresses ! On comprend aisément la passion dévorante qui anime Fergus pour ses « alliées » qu'il va collectionner toute sa vie… Certaines d'entre elles ont d'ailleurs une forte symbolique, puisqu'elles se réfèrent directement à un moment de sa vie comme par exemple, la bille avec un coeur, celle qui a été avalée par le petit Bobby ou encore celle remportée le jour d'un drame familial… Découvrir ces anecdotes a été passionnant, mais aussi poignant, car le passé de Fergus est lourd. Ainsi, même si le rythme est très lent, on prend plaisir à découvrir l'enfance de ce joueur de billes… Plusieurs membres de sa famille m'ont marquée, notamment l'aîné de la famille qui va avoir un grand rôle dans l'histoire… Il y a aussi un personnage féminin dont je tairais le nom pour ne rien révéler, mais qui soulève de belles thématiques comme les preuves d'amour.

Une fois encore, la plume de l'auteure est très agréable et transporte le lecteur. On regrettera cependant que les choses ne se mettent pas de suite en place du côté de Sabrina. Il faudra attendre un bon tiers du roman pour que l'enquête des billes disparues commence enfin ! Je pense que certains lecteurs trouveront le début long à se mettre en place. Pendant longtemps, on est comme Sabrina : on se sent perdu, à se demander où est le secret. On ne sait pas ce que son père ne veut pas révéler et ce qui fait partie des pertes de mémoire dues à l'AVC. Pour ma part, j'ai mis un peu de temps avant de bien rentrer dans le récit... D'ailleurs, ce n'est qu'une fois les deux-cent-cinquante pages atteintes que j'ai eu envie de tout lire d'une traite. Une fois ce cap passé, j'ai réellement été prise au jeu et je dévorais avec joie ce que l'on découvrait dans les deux narrations. Ce déséquilibre dû au rythme a joué sur le fait que je n'ai pas eu un coup de coeur… Mais je ne regrette absolument pas ma lecture ! J'ai finalement passé un doux moment plein d'émotions. C'est du feel good qui touche à des thématiques difficiles sans aller dans le niais ou le pathos. de plus, c'est tout à fait le type de roman qui plaira à certaines de mes connaissances. Merci encore aux éditions Milady pour l'envoi de cet ouvrage.
Lien : https://lespagesquitournent...
Commenter  J’apprécie          202



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus