AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de photomum01


photomum01
  20 septembre 2019
Vicente Rosenberg, juif polonais, vit à Buenos Aires avec sa femme Rosita et ses trois enfants. Installé depuis une dizaine d'années en Argentine lorsque la deuxième guerre mondiale débute, il ne connait de cette guerre que ce que sa mère restée dans le ghetto de Varsovie lui en dit dans ses rares courriers.
La culpabilité le ronge, il regrette d'avoir quitté sa famille et de ne pas avoir agi pour que sa mère, son frère et ses enfants fuient la Pologne, alors qu'il connaissait la montée de l'antisémitisme et l'existence des pogroms ainsi il va progressivement se murer dans le silence...

Un roman étouffant et fort sur une page d'histoire aux atrocités indescriptibles, qui est abordé sous un angle original.
C'est une méditation sur l'exil, sur la difficulté à vivre loin de ses racines mais aussi un roman hommage pour cet homme torturé, énigmatique, survivant (malgré lui ) de la Shoah, et qui en a gardé durant sa vie entière une culpabilité sans limite, l'ayant fait sombré dans un silence, allant jusqu' à la mélancolie.
Le style est fluide, le récit documenté ( un peu trop documentaire dans certains passages ), la tension est palpable.
Bel hommage d'un petit fils à son grand père.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus