AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de tilly


tilly
  01 mars 2017
Élise et Lise sont étudiantes en littérature dans une ville où il y a une rue Saint-Charles, des boutiques Zara, H&M, Kookaï et Etam.
“ Élise et Lise ne se sont pas rencontrées le même jour. ” J'adore cette phrase.
Dite comme ça, au pied de la lettre, ça ne va pas, elle tient pas debout ! Alors qu'en fait il n'y a pas plus juste : ça se passe comme ça dans beaucoup de rencontres. Lise a remarqué Élise dans l'amphi un mercredi mais ne lui a pas parlé ce jour-là, et deux jours après, elle la revoit dans une boutique de la rue Saint-Charles et lui adresse la parole. Lise élit Élise. Depuis ce vendredi, Élise et Lise sont amies.

Des phrases, qui dites comme ça, ça ne va pas, il y en a d'autres dans Élise et Lise ; il faut toujours faire très attention parce qu'un peu plus loin, plus ou moins loin, on comprend que la bizarrerie était intentionnelle et alors un sens caché vous apparaît, ou pas, ou pas encore. C'est toujours comme ça avec Annocque, il est très fort, voire retors avec son lecteur ! (voir Pas Liev).

Élise et Lise ont un témoin de leur amitié : c'est Sarah. Élise et Sarah étaient amies avant de rencontrer Lise, mais finalement cela se passe très bien entre elles trois, même si Sarah reste en retrait, en observatrice. Sarah est plus indépendante qu'Élise ; assez vite elle se fait son opinion sur Lise mais elle la garde pour elle, et pour nous. Sarah est une bosseuse : elle étudie la morphologie du conte en prenant des exemples chez les Grimm et Perrault ; elle est particulièrement intéressée par la psychologie des “ fausses héroïnes ”, celles qui dans les histoires magiques, usurpent la personnalité de l'héroïne, la neutralisent et tentent de la remplacer.

Quand elles sont ensemble toutes les trois, elles se racontent leurs histoires de filles. Un jour un quatrième personnage fait son apparition : Luc, le nouveau petit copain d'Élise. Là encore, même si ça étonne un peu Sarah, tout continue à aller très bien entre Élise et Lise ; au moins pour un temps...


un conte sans fées :

Ça commence léger et court vêtu, cheveux brillants, colocation et pyjama-parties : n'était le style (j'en parle après) on se croirait au début, au début seulement, dans un petit roman de chick lit ! C'est sur cette normalité girlie aux couleurs des films de Demy, que le redoutable Philippe Annocque tisse petit à petit sa toile maléfique et glaçante.

Un conte sans fées, mais nourri des histoires merveilleuses que Sarah analyse pour son cursus ; en particulier : Les Trois Nains de la Forêt (Grimm) et Les Fées (Perrault). Les deux contes racontent la même histoire à la base, mais celui des Grimm a une suite qui est un indice majeur pour la progression vers la fin d'Élise et Lise. Également comme dans les contes, une formule magique en forme de devinette, de ritournelle, revient à intervalles réguliers entre les points de vue donnés tour à tour par Lise, Élise, Sarah et Luc.


des répétitions à répétition, des jeux avec les mots :

C'est ce qui frappe tout de suite dans l'écriture de Philippe Annocque. Des jeux avec les mots, avec leurs sens, des répétitions, des reprises, des retournements, des boucles. Cela fait naître un tourbillon hypnotique, un vertige délicieux. Un exemple au hasard :

“ Quand Elise a répondu, Lise s'est rendu compte qu'elle répondait exactement ce qu'elle, Lise, voulait qu'elle réponde. Avant sa réponse, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait qu'Elise réponde. Mais une fois la réponse sortie de la bouche d'Elise, Lise a considéré cette réponse qui sortait de la bouche d'Elise et l'a reconnue : c'était exactement la réponse qu'elle attendait. Qu'elle voulait entendre. ”


Si vous ne l'avez pas déjà fait, lisez Pas Liev, puis Elise et Lise, ou l'inverse pourquoi pas.
Les atmosphères y sont on ne peut plus radicalement différentes, mais au bout du compte (!) un thème récurrent les parcourt : le drame d'individus en quête d'identité, de personnages en recherche d'incarnation, qui n'ont pas d'image d'eux-mêmes, qui manquent d'accroche avec le monde qui les entoure.
Lien : http://tillybayardrichard.ty..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox