AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de isabelleisapure


isabelleisapure
  18 juin 2015
L'intrigue se déroule à Castanhal, au Brésil où un gros bonnet du commerce de la drogue tabasse à mort le propriétaire d'une scierie, afin de le forcer à lui céder son affaire… non sans avoir préalablement violé sa femme sous le regard terrorisé de leurs enfants. Si Fred est parvenu à surmonter le traumatisme en partant s'installer à New York, Isabella, en revanche, prépare soigneusement sa vengeance. le bourreau de ses parents est désormais gouverneur de la région. À force de manoeuvre, elle a réussi à gagner sa confiance…
“Ma vie ne ressemble à aucune autre. Ma vie, c'est ma vengeance. C'est ça qui m'a fait tenir. Qui m'a gardée en vie. Et chaque fois que j'entendais parler de Wlamir Turvel, je devenais plus forte.” le bourreau de ses parents est désormais gouverneur de la région. À force de manoeuvre, elle a réussi à gagner sa confiance…
A travers l'histoire d'une vengeance, c'est toute la corruption et la violence de la société brésilienne qui nous sont décrites dans ce polar, bien loin des images colorées du Carnaval. Elles s'abattent sur la plupart des petites gens qui essaient tant bien que mal de rester dignes et le plus humains possible. Mais les vies humaines ne valent rien comparées à l'avidité des dirigeants et des hommes d'affaires plus immoraux les uns que les autres. le sexe est une monnaie. La police et la presse sont elles aussi corrompues et enterrent les “affaires” de meurtres et de corruptions avant même qu'elles n'aient le temps d'éclater. J'ai été happée par la description des relations humaines, la pauvreté morale de la plupart des personnages et l'étendue de la vengeance d'Isabela. le rythme du récit est syncopé. Une tension soutient la lecture. C'est cru, violent, brillant. Un roman noir, noir, noir….

Commenter  J’apprécie          280



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus