AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Calidia


Calidia
  31 juillet 2021
Je connais Samantha Bailly pour ses romans et notamment sa série « Les Stagiaires » qui décrit le monde de l'entreprise, alors quand j'ai vu son nom sur la couverture d'un beau livre présenté dans une édition Masse Critique, je n'ai pas hésité !
Il s'agit là de tout l'inverse du monde de l'entreprise, du fourmillement incessant, mais plutôt d'une invitation au voyage, à la découverte du monde et d'autrui.

Ce livre est un carnet de voyage, celui de Samantha Bailly et de son conjoint, Antoine Fesson, qui retrace leur périple de 3 mois à travers quatre « constellations » (Canada, côte Est des Etats-Unis, côte Ouest des Etats-Unis puis pour terminer le Japon) fin 2019, juste avant l'arrivée de la pandémie qui a stoppé net tout voyage.

Samantha est à l'écriture quand Antoine est à la photographie et l'ouvrage est vraiment de belle facture, en alternant et juxtaposant des textes et des photos représentatives de l'instant. Samantha écrit toujours avec autant de délicatesse et sait parfaitement retranscrire les émotions que le couple a ressenties durant leur voyage (que ce soit l'émerveillement d'un beau paysage au détour d'un canyon aux Etats-Unis, ou bien la paisibilité d'une retraite zen au sein d'un temple au Japon, mais aussi l'oppression des grandes mégalopoles) et la lecture est vraiment très agréable. A côté de ces jolis textes, on retrouve les moments figés par Antoine, qui a clairement un talent pour la photographie tant ces instants capturés donnent tout antant envie de décrocher le sac-à-dos et de partir à notre tour !

On ressent au travers de notre lecture parfaitement leur vécu – et je m'y suis étrangement beaucoup retrouvée, ayant les mêmes aspirations au voyage, l'envie de grands espaces et d'en prendre plein les yeux – et on sent également leur grande complicité.
Pour Samantha et Antoine, pas de planning strict prédéfini, ou de visites « à tout prix » des monuments « immanquables » mais juste un itinéraire tracé en amont puis la découverte d'une autre vie, d'une autre culture, et se laisser guider par l'envie du moment ou la recommandation d'une personne rencontrée sur le chemin.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture, qui m'a grandement donné envie de voyager à nouveau, et je remercie les éditions Les Impressions Nouvelles et Babelio pour cette lecture.

Dès la dernière page du livre tournée, je suis allée suivre Samantha Bailly sur les réseaux sociaux et j'ai découvert « l'après » de Parenthèse : des Tiny House en France, un beau projet pour prolonger le plaisir !
Commenter  J’apprécie          10



Ont apprécié cette critique (1)voir plus