AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de brigittelascombe


brigittelascombe
  19 septembre 2012
Paris 1937.
"Depuis plusieurs générations, une malédiction pèse sur les ainés des Brossard:ils ne vivent jamais au delà de trente-trois ans."
Voilà la révélation, preuves à l'appui, que fait l'oncle Cyprien à son neveu Antonin Brossard lors de l'enterrement de sa mère.
Est-ce un illuminé? s'interroge ce dernier justement âgé de 33 ans.
Professeur d'espagnol bourgeois, Antonin, abandonné par sa maîtresse Miranda, une infirmière d'origine espagnole, qui rejoint Barcelone pour intégrer un groupe d'ouvriers marxistes à l'idéal révolutionnaire, n'hésite pas, lui aussi à quitter sa femme (colérique et haineuse) et son fils Marius (destiné à la prêtrise) et à retourner sa veste.
Attaque.Retraite. "Paw Paw" Ca tire à tout va. A mort les fascistes!
Mais lorsqu'une jeune et jolie infirmière, qui rêve d'être actrice et n'a pas froid aux yeux, est prise par le camp adverse, que se passe-t-il?
Le scénario de Laurent Galandon sonne juste et tient la route. Les émotions sont palpables. La guerre d'Espagne est fort bien rendue. A travers les pensées d'Antonin, l'auteur relate la générosité des communistes mais leur naïveté de croire en un "monde utopique".
Le suspense est maintenu jusqu'à la fin.Antonin survivra-t-il à la malédiction?
Le coup de crayon d'Olivier Berlion brosse des portraits forts d'hommes forts et décrit la guerre en gros plans orangés très crédibles.
On attend la suite avec impatience....
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus