AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tatooa


Tatooa
  21 février 2016
Waow ! Un tome 3 qui rattrape largement le léger ennui que j'avais éprouvé pendant le tome 2...
Hormis le fait qu'une fois de plus, les "en-têtes" de chapitres m'ont largement agacée et que j'ai fini par ne plus les lire (assez rapidement, à partir de la page 150 par là je crois). Et bien ça ne m'a pas manqué, bien au contraire ! J'ai abordé chaque chapitre sans savoir ce qu'il y avait dedans, du coup je les ai bien plus appréciés, et hormis cet assez gros défaut d'écriture (dévoiler ce qui va se passer dans le chapitre AVANT ! M'enfin, quelle idée bizarre... de mon point de vue), c'est tout bon !

C'est bien écrit, je n'ai pas retrouvé les défauts de lourdeur de style des deux premiers tomes, bien que je puisse concevoir que certaines scènes un peu "gnan-gnan" lassent certains lecteur. Pour ma part je ne les ai pas trouvées gênantes, au contraire, je les ai bien appréciées, car l'ambiance est quand même "lourde", dans cette trilogie, et un peu d'amour et de légèreté apportent une bouffée d'air pur qui fait du bien. Tout au plus pourrait-on reprocher à l'auteur une trop grande répétitivité du "scénario des 12" (à chacun sa chacune) et du coup, n'avoir que 10 ou 8 "élus" aurait été bien suffisant, ça nous aurait évité quelques répétitions de situations un brin malheureuses...

On assiste donc aux retrouvailles des 12, non sans mal et non sans rebondissements divers et variés, avec pas mal de suspens, beaucoup de scènes très crues et violentes, un fond mystique plus présent que jamais, et une réflexion sur la dissolution, la mort et le rôle de l'amour dans tout ça qui m'ont bien accrochée, et bien interpellée.

Pour ce qui est de la "synchronicité", j'ai choisi de lire en parallèle un essai de Irvin Yalom que j'avais choisi pour le défi ABC. Livre acheté sans savoir de quoi il parlait, et oui, parfois je suis un peu dingue dans mes achats, de toute façon il me fallait un Y pour le défi, alors bon. Mouarf ! Et bien dans cet essai, Yalom nous parle de la mort. Ou plus exactement de comment la mort nous bouffe la vie et comment c'est réveillé par certains événements, notamment les anniversaires de 40, 50 et 60 ans. Vu comment j'ai mal vécu mon cinquantenaire l'an dernier, autant vous dire que ce bouquin tombe à pic. Et comme le sujet est également abordé dans les vies des personnages, surtout celle d'Aphykit (ou Naïa Phykit), "on vit en étant mort à l'intérieur", je peux vous dire que ça m'a pas mal remué les tripes hier, tout ça.

Voilà, c'était ma petite remarque personnelle comme quoi parfois, les livres qu'on lit vous "changent la vie" parce qu'ils tombent à un moment donné de votre vie où ils vous parlent plus qu'à d'autres. "La nuit des temps" est de ceux-là, et maintenant je pourrai dire que "Les Guerriers du Silence" conjugué à "Le jardin d'Epicure" en sont aussi !

Un coup de coeur pour cette belle trilogie, malgré ses défauts, un coup de "maître" de l'auteur, en ce qui me concerne, lol !
Commenter  J’apprécie          276



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (25)voir plus