AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les Guerriers du silence, tome 3 : La citadelle Hyponéros (20)

Enki
Enki   23 mars 2016
Courtisan, ton forfait est contenu dans ton nom, Que ton mépris t’étouffe.
Courtisan, tu dis une chose et tu en fais une autre, Que tes mensonges t’empoisonnent.

Extrait d’une comptine enfantine d’Osgor
Commenter  J’apprécie          190
Enki
Enki   19 mars 2016
– il fallait reconnaître aux humains cette admirable faculté de prescrire des règles restrictives contraires à leur nature et donc impossibles à observer –
Commenter  J’apprécie          190
Enki
Enki   21 mars 2016
Aimer son prochain, c’est le ramener sur le chemin de sa source, de sa souveraineté, de sa liberté…
Commenter  J’apprécie          180
Enki
Enki   18 mars 2016
Toute chose en ces mondes requiert un témoin pour justifier son existence. L’observé n’existe pas sans l’observateur.
Commenter  J’apprécie          170
Tatooa
Tatooa   18 février 2016
"Crois en la bête et tu deviendras la bête,
Crois en l'homme et tu deviendras l'homme,
Crois dans les cieux et tu deviendras dieu."
Les neuf évangiles d'Ephren, Conseils de vie.
Commenter  J’apprécie          150
Enki
Enki   20 mars 2016
Les effacements réduisaient les serviteurs à leur fonction, les soldats à leur arme, les kreuziens à leur dogme, les courtisans à leur parure et l’empereur à son sexe. Ils agissaient comme des révélateurs des turpitudes humaines, comme si, avant de sombrer dans le néant, les hommes éprouvaient l’ultime besoin de s’identifier à leurs insuffisances.
Commenter  J’apprécie          140
Tatooa
Tatooa   17 février 2016
- Eh bien, mon fils, sans votre intervention... commença le muffi d'une voix tremblante.
- Faut écraser tous ces châtrés comme des scorpions ! l'interrompit Maltus Haktar.
[...] A cette différence près, veuillez me pardonner mon franc-parler, que ces satanés vicaires n'ont plus de dard...
Commenter  J’apprécie          142
Enki
Enki   26 mars 2016
Une arme n’avait d’intérêt que si elle était l’instrument d’un pouvoir.
Commenter  J’apprécie          120
Enki
Enki   25 mars 2016
Le souffle était le symbole de la vie, or les Scaythes ne respiraient pas, n’avaient pas besoin d’oxygène, d’eau, de nourriture, et cette différence fondamentale avec les hommes montrait qu’ils n’avaient pas été conçus pour vivre sur les mondes humains mais pour les affaiblir et préparer l’avènement du vide. Ils n’étaient pas adaptés à leur environnement – ou l’environnement n’était pas adapté à eux –, ils n’avaient donc aucun intérêt à maintenir un univers qui ne les concernait pas. Cet aspect mécanique, neutre, faisait à la fois leur force et leur faiblesse, leur force parce qu’aucune émotion, aucune pensée contradictoire ou même simplement parasite ne venaient amoindrir leur efficacité, leur faiblesse parce qu’ils n’avaient pas accès aux mécanismes subtils de la création et qu’ils ne survivraient pas à leur propre œuvre d’effacement.
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa
Tatooa   19 février 2016
- Il m'est difficile d'accorder de l'intérêt et de l'estime à l'homme que je suis devenu, murmura-t-il (Whu) d'une voix morne.
- Le trafic de marchandises humaines est effectivement très éloigné de l'idéal chevaleresque... insinua Jankl dont les narines rejetèrent de longs panaches de fumée.
Commenter  J’apprécie          100




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Mort d'un clone de Pierre Bordage

    Quel âge a Martial Bonneteau ?

    47 ans
    48 ans
    49 ans
    50 ans

    15 questions
    23 lecteurs ont répondu
    Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre