AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de JMLire17


JMLire17
  22 août 2017
Lorsque des personnes connues sont victimes d'une catastrophe collective, elles focalisent toutes les réactions, tous les commentaires, tous les articles de presse. Adrien Bosc à travers ce premier roman réussi, retrace les parcours des anonymes qui étaient dans le " Constellation " dans lequel le boxeur Marcel Cerdan et la violoniste Ginette Neveu ont trouvé la mort lors du crash du 27 octobre 1949 aux Açores. La lecture du roman est agréable, les chapitres courts se succèdent, alternant le déroulement de l'accident et de l'enquête, avec la vie des passagers. On ressent bien , la part de hasard, de coïncidence, de destin qu'il y a à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, où bien à l'inverse la part de chance d'échapper à la mort. Cerdan qui devait rejoindre les Etats-Unis en bateau, est sommé par l'impatiente amoureuse Edith Piaf de la rejoindre au plus vite, prend l'avion. Etienne Vatelot, le luthier qui devait accompagner Ginette Neveu, à qui elle conseille de ne pas se presser, prend le bateau au lieu du Constellation. le fond du roman est de s'attarder sur les anonymes, du coup, l'auteur n'accorde que peu de lignes pour évoquer comment Edith Piaf a réagi à ce drame. Agréable lecture!
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox