AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de HQL


HQL
  04 avril 2021
Si vous n'avez jamais lu John Boyne, et bien d'abord je suis profondément déçu, mais tout n'est pas perdu, vous avez encore quelques jours pour rattraper ses précédents romans dont L'audacieux Monsieur Swift paru l'an dernier vient de sortir en poche. Immanquable.

Avec Il n'est pire aveugle qui sortira mercredi, l'auteur irlandais nous emmène cette fois dans le tumulte des scandales pédophiles qui secouent l'Église depuis quelques décennies à travers le monde, et dont l'auteur a lui-même souffert pendant sa scolarité. C'est un roman qu'il a publié en 2014 mais qui sort seulement maintenant en France.

On y suit par tranches de certaines années la vie de Odran Yates, jeune garçon timide orienté vers la prêtrise par sa mère après un drame familial. L'homme est plutôt affable et absorbe les évènements de sa vie avec une certaine apathie qui pourrait passer parfois pour de l'indifférence.

Son meilleur ami Tom qu'il a rencontré au séminaire est au coeur d'un scandale pédophile et à cette occasion, Odran refait le film de sa vie à différentes époques en interrogeant sa foi, l'institution qu'il sert et ses rapports avec sa famille et son pays.

C'est un plaisir de lire John Boyne, l'auteur parvient à donner vie à ses personnages et traverser les années avec le père Yates fut un vrai plaisir même si certains choix du personnages m'ont parfois agacé. L'intrigue avance doucement dans cet univers feutré ou le poids du secret et des traditions écrase toute forme de justice, au détriment des victimes. Un roman passionnant, une plume magnifique, un propos qui fait réfléchir : un excellent Boyne !

Chronique partagée depuis le compte Instagram de L'Homme Qui Lit. Service de presse adressé par l'éditeur.
Commenter  J’apprécie          51



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus