AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de idevrieze


idevrieze
  02 octobre 2014
Bon ! Me suis faite encore retournée !

Je pensais qu'on avait épuisé les thèmes de réflexion dans ce troisième opus, qu'on allait avoir juste un bon livre de SF d'action et puis basta. Malheureuse ! Franchement ! Il y a encore eu plus de thèmes développés et franchement, ma lecture fut plus lente parce qu'à chaque chapitre, je me suis mise à cogiter sur tout ce qui a été développé ici.

Tout d'abord, parlons de spiritualité. Orson Scott card va nous parler ici de prophètes, de dieux, de génétique et de TOC. Et en associant tout cela. Autrement dit : que se passe-t-il si un gouvernement insérait dans le code génétique d'un peuple des TOC pour leur faire croire que leur comportement un peu bizarre vienne d'ordres de dieux tout cela pour contrôler leur intelligence supérieure et les asservir comme ils peuvent. Bah voilà ! Ca c'est un seul des thèmes développé dans ce livre.

Autre réflexion, imaginez qu'un virus soit intelligent. Si on veut l'éradiquer, faisons nous de la médecine ou détruisons nous une civilisation ? Et bien là, j'en suis restée comme deux ronds de flanc ! Comment une personne sensée peut elle être amenée à avoir ce genre de questions ? Non mais je me doute qu'il faut se pencher ce genre de questions éthiques mais imaginez si on regarde un virus comme le HIV ? Qui s'adapte, qui tue de plus en plus de monde ? Ce virus est il intelligent par exemple ? Doit on dialoguer avec lui alors qu'il y a des millions de morts ? Je ne sais pas. Mais je n'avais jamais eu ces angles de réflexions. Et je serai curieuse de voir un scientifique se les poser.


Au milieu de tout cela, une réflexion sur l'humain encore et toujours.

On se concentre beaucoup sur Jane et sur Ender. Jane étant une entité informatique. Mais est elle plus que cela ? Car elle ressent des choses, on ne peut pas la débrancher ? Quelle est son origine réelle ? Pourquoi doit elle être toujours reliée à Ender ? de même, pourquoi les Doryphores ont ils réussi à communiquer avec Ender ? Et pourquoi le font ils toujours d'ailleurs ?

Enfin, autre chose, que représente Ender ? Comment est il réellement ? C'est vrai qu'il est tellement vieux, tellement universel en fin de compte qu'on a du mal à le voir en tant qu'homme fragile. Comment pourrait être son esprit ?

Voilà un tome qui a encore suscité plus de questions que de réponses. Mais cela promet un dernier tome réellement passionnant.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
Commenter  J’apprécie          150



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus