AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de helolitla


Nepomucène et Eudoxie fut une lecture ô combien touchante, comme je les aime. J'ai définitivement un faible pour les personnages abîmés par la vie, fragiles, malheureux, avec de nombreuses failles. Ils me touchent profondément.

C'est le cas ici de nos deux protagonistes, Népomucène et Eudoxie. le premier a perdu ses parents dans un accident de voiture, et vit depuis chez un oncle qu'il ne connaissait pas. Il n'est pas malheureux, mais très solitaire. Il vit sans vraiment vivre, allant en cours, mangeant toujours les mêmes repas, ne parlant à personne. Sa seule passion : le dessin, une passion héritée de son père. Sa vie change petit à petit et se pare de couleurs. Avec Gaston déjà, un jeune chiot qu'il adopte et dont la fougue va le réveiller. Avec Tristan ensuite, le beau gosse musicien qui s'entête à devenir son ami. Et surtout, avec Eudoxie, la nouvelle au nom aussi improbable que lui, vers qui il est irrésistiblement attiré...

***

Voilà un roman dont je ressors conquise ! Les personnages, les thématiques, la plume, tout m'a plu. C'est avec une grande sensibilité et une touche de poésie que l'autrice, Lucile Caron-Boyer, aborde des thématiques difficiles, tout en développant en parallèle la naissance d'un amour profond.

Népo est un personnage très attachant, fragile, mais aussi très obstiné. Il s'est mis en tête de devenir ami avec Doxie, et fait preuve de détermination, sans se laisser décourager malgré le caractère fermé (et même très fermé) de la jeune femme.

Son entourage est génial, entre un oncle très ouvert, un groupe de musiciens bien sympathique, et un chien adorable. Ce que j'ai beaucoup aimé aussi, c'est que tout n'est pas facile, tout ne se résout pas d'un claquement de doigt, non. Les caractères des personnages sont bien décrits, leur psychologie est fouillée, et si tout est loin d'être rose, il reste tout de même un peu de bonheur à trouver.

Après la pluie, vient le beau temps. Après un grand malheur, on peut avoir droit au bonheur. La vie continue, malgré tout.

Népomucène et Eudoxie est un roman marquant, qui nous parle avec brio et tendresse d'amour et de résilience. Un gros coup de coeur pour ma part !

Commenter  J’apprécie          80



Ont apprécié cette critique (6)voir plus




{* *}