AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.43 /5 (sur 112 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Petite fille, Lucile Caron-Boyer répondait « écrivain » lorsque les adultes lui demandaient ce qu’elle voulait faire plus tard. Malheureusement, en grandissant, Lucile a perdu le sens des priorités et s’est engagée dans des études trop sérieuses…
Ancienne avocate, actuellement mère au foyer, ce n’est que des années plus tard, en ressortant de ses cartons son tout premier livre rédigé à l’adolescence, qu’elle a décidé de sauter le pas et de se consacrer entièrement à l’écriture. Dotée d’une imagination à tendance hyperactive et – dans un ordre plus ou moins chronologique – d’un diplôme d’avocat, d’un mari, de trois enfants, d’un chat et d’un lapin, elle s’attèle donc à réaliser son rêve de toujours.

Lucile Caron-Boyer est auteur d'un premier roman, "Mon petit cœur de pierre" (2017).

page Facebook : https://www.facebook.com/Lucile-Caron-Boyer-1747095518648847/
Son compte Instagram : @lucile.caron_boyer
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
Lilionie   23 avril 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
Depuis quelques temps, grâce à internet, j’avais élargi mon champ d’investigation aux langues étrangères, j’aimais les mots intraduisibles, ceux dont l’équivalent n’existait pas dans notre langue, j’adorais l’idée qu’il existait forcément quelque part sur terre un mot pour chaque chose, émotion ou sensation, et qu’il suffisait d’explorer pour finir par le trouver.
Commenter  J’apprécie          90
Lilionie   26 avril 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
J’ai un rapport assez distant avec le maquillage. Mis à part le fait que je vois ça comme une perte de temps, je n’en comprends pas très bien l’intérêt. Soit il ne change rien et dans ce cas, il est inutile de se tartiner le visage, soit il change tout et dans ce cas on se rapproche dangereusement de l’escroquerie. Si le but est de séduire, pourquoi ne pas se montrer telle qu’on est ?
Commenter  J’apprécie          70
FiftyShadesDarker   26 juillet 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
- Tu as plein de qualités, mais la finesse...

Il a laissé sa phrase en suspens comme si la réponse était évidente. J'avais envie de le frapper et de rigoler aussi.

- T'es con !

- C'es bien ce que je disais.
Commenter  J’apprécie          60
Aryia   19 juillet 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
- Tu peux être intimidante parfois.

- N'importe quoi !

Tom est intervenu en s'esclaffant :

- Tu dois être la seule à ne pas t'en rendre compte Marion. J'ai entendu dire que certains sixièmes t'avaient surnommée "le basilic".

Sam a réprimé un éclat de rire, mais maman n'a pas compris la référence.

- Pourquoi ?

- C'est une créature dans Harry Potter, un serpent géant qui a le pouvoir de tuer ses victimes d'un simple regard.

J'ai râlé :

- Charmant !

Mais dans le fond, j'étais assez flattée.
Commenter  J’apprécie          50
NanouAnne25   06 décembre 2019
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
J'ai vu une fois un type à la télé dire que les enfants sont naturellement bienveillants. Ce mec n'avait sûrement jamais mis les pieds dans une cour d'école. Une cour d'école, c'est la jungle. Soit t'es en haut dans la chaîne alimentaire et tu n'as rien à craindre, soit t'as intérêt à te trouver un groupe pour surveiller tes arrières. En haut de la chaîne, on retrouve toujours les mêmes, ces garçons et ces filles qui semblent tellement persuadés que le monde tourne autour d'eux qu'ils finissent par convaincre les autres que c'est vraiment le cas. Ce sont eux qui donnent le la, la tendance. Au milieu, il y a le gros du troupeau, ceux qui ne se distinguent pas et qui suivent le courant. Tout en bas, il y a les autres. Ceux qui ne sont pas tout à fait comme tout le monde. Il suffit de pas grand chose pour rentrer dans cette catégorie, une paire de lunettes aux verres un peu épais, quelques kilos en trop, de trop bonnes ou de trop mauvaises notes, une couleur de cheveux inhabituelle, un père mort...

Oui, peut-être que les enfants sont naturellement bienveillants.

A condition toutefois que l'on ne soit pas trop différent d'eux, parce que dans ce cas les enfants peuvent être aussi cruels que les adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Aryia   19 juillet 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
- Tu ne peux pas dire ça Tom. Il y a des tas d'hommes roux qui sont considérés comme extrêmement séduisants.

- Comme qui ?

Là, elle a hésité un peu trop longtemps pour qu'on ne le remarque pas. Moi qui commençais à y croire, j'ai senti le vent tourner. J'ai dit le premier nom qui me passait par la tête.

- Ron, dans Harry Potter !

Tom a affiché une moue dubitative.

- Il est considéré comme séduisant, lui ?

Bon, d'accord, l'exemple n'était pas le mieux choisi.

- Mais si je me souviens bien, c'est lui qui a fini avec Hermione.

Je m'enfonçais et je le sentais.
Commenter  J’apprécie          40
StephanieMarcos   20 octobre 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
Je me suis fermée comme une huître. D'habitude, j'aimais bien qu'il me chambre, je ne me privais pas non plus, c'était notre façon de nous dire "tu vois, je t'aime tellement que je peux me permettre ça", mais là je l'ai pas trop bien pris. Le moment était trop grave pour qu'on s'adonne à nos petits rituels. Je voulais du solennel.
Commenter  J’apprécie          40
ChezLaurette   03 mars 2019
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
Une cour d'école, c'est la jungle. Soit t'es en haut dans la chaîne alimentaire et tu n'as rien à craindre, soit t'as intérêt à te trouver un groupe pour surveiller tes arrières. En haut de la chaîne, on retrouve toujours les mêmes, ces garçons et ces filles qui semblent tellement persuadés que le monde tourne autour d'eux qu'ils finissent par convaincre les autres que c'est vraiment le cas. Ce sont eux qui donnent le la, la tendance. Au milieu, il y a le gros du troupeau, ceux qui ne se distinguent pas et qui suivent le courant. Tout en bas, il y a les autres. Ceux qui ne sont pas tout à fait comme tout le monde. Il suffit de pas faire grand-chose pour rentrer dans cette catégorie, une paire de lunettes aux verres un peu épais, quelques kilos en trop, de trop bonnes ou de trop mauvaise notes, une couleur de cheveux inhabituelle, un père mort ...
Commenter  J’apprécie          31
Lalectriceamoureuse   06 juillet 2019
Traverser les orages de Lucile Caron-Boyer
Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, alors je profite de ce que le présent m'offre. À fond.
Commenter  J’apprécie          50
Solivresse   14 décembre 2017
Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer
Elle m'avait appris à reconnaitre le mouron, petite liane discrète et fragile qui vient en nombre mais se laisse arracher sans opposer trop de résistance, alors que le pissenlit est une espèce coriace, qui ne se rend pas sans se battre.

- Tu comprends, me disait-elle, au printemps, tous les enfants du monde répandent leurs graines légères en soufflant pour faire des voeux. Comment veux-tu te battre contre les voeux des enfants ? C'est une guerre que nous ne gagnerons jamais et je m'en réjouis !
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..