AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de raton-liseur


raton-liseur
  12 juin 2019
Un bien beau titre et une bien belle couverture, avec 4 femmes de parole en médaillon autour de notre héroïne à l'air décidé. Je remercie les éditions Rageot de m'avoir permis de recevoir ce livre, que j'ai lu en une soirée et qui, une fois cette note de lecture écrite, sera transmis à M'ni Raton. Car le sujet est d'actualité chez nous : l'entrée en 6ème, c'est pour dans quelques mois, et se faire sa place dans une nouvelle classe, ce n'est jamais facile. Et puis savoir ce que c'est que d'être une fille, savoir trouver un équilibre entre ses convictions (ou celles de papa-maman) et les impératifs d'une société monolithique, ça n'est pas facile. Si en plus j'ajoute que Rosa Parks, qui est sur la couverture, est une des héroïnes de ma fille en ce moment, j'ai presque l'impression que ce livre a été écrit juste pour elle.
Plein de petites choses à dire sur ce livre, alors plutôt que d'essayer de construire un texte cohérent, mais une fois, j'y vais de mon inventaire à la Prévert.

Les aspects positifs d'abord :
Des personnages attachants. Les méchants sont un peu caricaturaux, mais on a tout de suite envie d'être copine avec Salomé, Emma et Théodore.
On croise des grands noms, De Beauvoir à Gandhi. C'est rapide, léger, mais cela donne un aperçu des convictions de ces personnages, et c'est plutôt bien fait.
Une histoire simple, facile à suivre et à comprendre sans pour autant être trop convenue ou caricaturale, très bien pour l'âge visé (8 à 10 ans d'après ce que j'ai vu sur le site de l'éditeur).

Quelques points que j'ai trouvés moins bien :
Pourquoi Salomé doit-elle être la meilleure élève de la classe (je crois même qu'elle a un an d'avance, c'est mentionné en passant) ? Pourquoi pas une élève studieuse et moyenne (ou juste bonne), cela changerait et rendrait pour beaucoup d'enfants l'identification plus simple.
Un langage très parlé, je ne sais si je dois le mettre dans les points positifs ou négatifs. Négatif pour moi parce que j'aimerais offrir aux enfants des lectures avec des textes un peu plus littéraires, pour qu'ils s'habituent à une langue plus soutenue, plus complexe, ce qui manque cruellement aux enfants qui ont une dizaine d'années aujourd'hui. Mais un point positif j'imagine pour les enfants lecteurs qui n'auront pas de mal à aborder le texte, à le comprendre, à s'identifier, ce qui leur permettra peut-être d'être plus disponibles pour réfléchir au message du livre.
Le concepteur de la couverture a-t-il lu le livre ? Pourquoi mettre le portrait de femmes qui ne sont même pas mentionnées en passant dans le livre, c'est le cas de deux des quatre femmes de la couverture, Simone Veil et Emma Gonzalez. J'ai un peu eu l'impression de me faire avoir sur le contenu, alors que celui-ci est suffisamment riche pour ne pas avoir besoin que l'on nous trompe sur la marchandise.
Je ne m'étais pas aperçue que ce livre était le premier d'une série à venir. Il se termine sur une fin ouverte qui, en tant qu'adulte ne m'a pas dérangée et je suis prête à en rester là de la vie de Salomé, mais ce ne sera pas forcément l'avis des jeunes lecteurs qui aiment que les histoires se concluent véritablement. Et on n'a aucune indication de quand le deuxième tome sera publié, sachant que c'est un livre qui va vieillir vite : les lectrices (ou lecteurs, pas d'a priori, même si le public visé est assez évident) auront probablement passé le cap de la 6ème avant que la suite des aventures de Salomé ne soit disponible, et dans quelques années, ce livre sera dépassé : il y est question de la coupe du monde de foot féminine en France, très d'actualité puisque l'équipe de France joue dans quelques heures, mais un événement qui sera complètement oublié dans quelques années par les générations montantes.

Verdict :
Un bon livre, qui allie de nombreux sujets complexes, de la place de l'enfant à l'école à celle des femmes dans la société en passant par l'acquisition de l'autonomie et les relations familiales, tout cela dans un style accessible et avec une histoire bien ficelée sans être trop originale. Malgré mes quelques réserves d'adulte, je suis sûre que ce livre aura du succès auprès de M'ni Raton. Un livre que peut plaire aux enfants de cet âge et qui véhicule des messages positifs sans platitude, c'est plutôt une belle réussite et je crois que, malgré encore une fois ces réserves, je serais prête à recommander ce livre à beaucoup d'enfants, comme un bon devoir de vacances ludique et intelligent pour préparer sa rentrée dans le monde des grands !
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus