AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Il est où, Ferdinand ? : Journal d'un père orphelin (14)

zabeth55
zabeth55   20 avril 2013
Je ne sais pas si c’était le 16 ou le 17 juillet. Ce n’est pas si important, mais quand même, j’essaie d’être… le chroniqueur ? comptable ? mémorialiste ? historien ? de ta courte destinée, donc de récolter tout ça, et de le semer je ne sais pas où, je ne sais pas pour qui.
De le récolter en tout cas.
D’engranger, d’accumuler les dates, les souvenirs, les fois où.
J’essaie.
Commenter  J’apprécie          150
Blackbird
Blackbird   18 février 2014
Tu sais comment c'est avec les caméras, on appuie sur le bouton, on filme ses enfants qui grandissent, on les filme en vacances, on les regarde une fois en rentrant, et puis après on passe à autre chose, et il y a toujours un film qui chasse l'autre.
Là, je me suis replongé dans ta vie.
C'est un peu éprouvant de voir ce petit garçon si joli qui n'est plus là. Je passe six à sept heures par jour avec toi. C'est pas mal, je me sens bien. C'est un moment important de ma vie, plutôt bien.
Quand il faut refermer le livre d'images vers 18h30 le soir, j'ai un coup de bambou quand même.
Toute cette vie qui est stoppée net. Net, c'est le mot.
Commenter  J’apprécie          90
patatarte2001
patatarte2001   06 mai 2017
Je vais voir aussi comment la maison va vivre sans toi. Elle ne va pas vivre de la même façon, elle va respirer différemment, elle va avoir des problèmes respiratoires, elle va prendre un coup de vieux. La maison de l'île de Ré sans toi, elle va être défigurée un peu.
Commenter  J’apprécie          80
Blackbird
Blackbird   20 février 2014
Hier Frédéric Beigbeder, qui fait partie de l'association, a trouvé un très beau slogan, tiré d'une chanson des Bee Gees : "Amuse-toi mais reste vivant." Ca a beaucoup plu à ta sœur, à Josiane et à tous ceux à qui j'en ai parlé. Ce sera le slogan de l'association. "Amuse-toi mais reste vivant."
Commenter  J’apprécie          60
Blackbird
Blackbird   18 février 2014
Je t'aime.
Et puis je vais t'aimer pour un bout de temps. Je vais t'aimer encore plus qu'avant. Parce que c'est comme ça que ça va se passer. Puisque t'es mort. Les fils qui sont morts, les enfants morts, on les aime encore plus qu'avant. Et Dieu sait qu'on les aimait avant.
Commenter  J’apprécie          60
Blackbird
Blackbird   18 février 2014
On me dit : "vous avez perdu votre fils."
Je ne t'ai pas perdu.
T'es mort, c'est tout.
Mais t'es pas perdu.
T'es perdu pour personne.
Surtout pas pour moi.
je vais à la recherche de toi, là. J'aime bien te rechercher, c'est plus qu'un but dans la vie, c'est un but dans la mort.
Commenter  J’apprécie          60
Bazart
Bazart   31 mai 2011
Ce que tu gardes est perdu pour toujours, ce que tu donnes est à toi à jamais
Commenter  J’apprécie          60
Blackbird
Blackbird   20 février 2014
Victor m'a préparé un petit cadeau pour la fête des pères, il n'a pas pu me le donner puisque je suis ici depuis un mois. Il tient absolument à me le remettre vite. Il m'a laissé un message disant que je lui manquais beaucoup.
On se manque beaucoup. Quand on est éloigné de quelqu'un qu'on aime, de ses enfants, de sa compagne. On se manque beaucoup.
Mais on sait qu'on va se retrouver. Avec toi ce n'est pas ça. J'essaie de te retrouver mais . . . Je vais essayer de te retrouver. En fait, je t'ai jamais perdu ? Enfin si, je t'ai perdu définitivement mais . . .
Mais je te perdrai jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Blackbird
Blackbird   20 février 2014
Tu me manques. Terriblement. De plus en plus. Comme je te le disais, le temps s'allonge depuis le moment où je t'ai vu pour la dernière fois.
Commenter  J’apprécie          50
fazekas
fazekas   18 novembre 2015
qui a écrit ???
l'indescriptible "ça"; la douleur me montre, la vérité m'aide à supporter ;la tristesse ; signe qui m'indique où il faut aller ;
à 20 ans on est amoureux de l'amour que d'une personne ; je voudrais te donner quelques années ; et puis, ce soir au restaurant, toutes ces conversations, ce rien, ce bruit, je pense à toi dans ces cas-là, je pense à ta justesse, je pense à ta poèsie ; ça me fait du bien quand je t'écris , quand je te parle; je t'admire ; je veux pas prononcer le mot bien- être ; j'ai du mal à vivre tout simplement ; je me vautre dans la VIE; arrêtez de me lire dans mes pensées; elle c'était toi en fille, toi c'était elle en garçon .............MERCI MONSIEUR CHESNAIS : Il est où Ferdinand ?.........merci merci pour ce livre
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura

    Autres livres de Patrick Chesnais (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Famille je vous [h]aime

    Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

    chien
    père
    papy
    bébé

    10 questions
    1234 lecteurs ont répondu
    Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre