AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lecassin


lecassin
  13 janvier 2013
La révolte gronde dans la cité des canuts, les tisserands lyonnais de la soie. Ils sont exploités et réclament deux sous d'augmentation sur la façon à leurs commanditaires. Aussi décident-ils d'arrêter la production jusqu'à satisfaction de leur revendication ; et de se rassembler sur la plaine des Brotteaux… Ils sont nombreux…
Et là, tout dérape. Sous l'impulsion de Fidel Charrier, le peuple fait mouvement vers le pont à péage du Rhône qui partage la ville en deux. Il ne s'agit plus de deux sous d'augmentation, mais de prise de pouvoir et de proclamation de la République ; rien de moins !
Les autorités ne tarderont pas à réagir : cinq des meneurs présumés seront arrêtés et pendus…

Dans cette révolte à deux sous, et comme à son habitude, Bernard Clavel s'approprie une tranche d'histoire. Ici, la révolte des Canuts de la Croix-Rousse à Lyon du 21 au 24 novembre 1831 pour réclamer une augmentation de deux sous qu'ils n'obtiendront jamais. Nous sommes là dans la réalité historique.

Et puis, il y a Pataro… et Ratanne…
Pataro, c'est le maître de l'intrigue, crée par l'auteur : nain bancal et contrefait qui gagne chichement sa vie comme montreur d'animaux accompagné par Ratanne, elle même estropiée. Il connaît tout le monde. C'est par son entremise que la révolte s'organisera, mais aussi qu'elle se terminera. Agit-il par conviction, ou par cupidité ? Peu importe. Il est toujours là où il y a quelques pièces à gagner ; et alors que le Rhône est en crue, que sauvera-t-il ? La vie de ses animaux ou son gagne pain ?

Un roman vif. Des chapitres courts. Une intrigue rondement menée… du bon Clavel pour les amateurs de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          240



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (22)voir plus