AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de LireEnBulles


LireEnBulles
  23 octobre 2019
Les tomes 1 et 2 de la saga Les Écorchés s'étaient avérés être un coup de coeur. Pas très étonnant mon concernant car depuis que j'ai découvert Tillie Cole avec sa série Sweet Home, je n'ai jamais été déçue par ces lectures. Tout comme les Hades Hangmen [mon avis ici], cette saga sur fond de mafia, de combats clandestins, et où des hommes et des femmes sont asservis depuis leur enfance. Ce troisième tome nous raconte l'histoire de Zoya Kostava qui a vu sa famille se faire assassiner quand elle était enfant. Après avoir été soignée, elle trouva refuge aux États-Unis, où on la retrouve à présent âgée de 25 ans. Un jour elle apprend que son frère Zaal aurait survécu à l'attaque. Pour le revoir elle n'hésite pas à mettre sa vie en jeu, ce qui la pousse entre les mains d'un homme froid au visage défiguré. Qui est-il, et que lui veut-il ? Zoya est une jeune femme courageuse et remarquable, qui malgré sa peur va garder la tête haute face à cet homme qu'elle ne connaît pas. Au fil des chapitres on constate que chacun a été blessé au cours de sa vie mais à des degrés différents. 194 est un homme à qui l'on a cessé d'injecter des drogues depuis son enfance pour le tenir en laisse (au sens propre comme libérale). Fort mais brisé Valentin, de son nom, possède un côté extrêmement doux. Ses missions il les fait de manière automatique, calculée, et ne peut désobéir. S'il s'est résigné à cette vie, sa rencontre avec Zola va tout remettre en cause. L'espoir est le sentiment principal qui transparaît des pages. Chacun des protagonistes en est rempli, même s'ils ne l'expriment pas ouvertement. Leur histoire se fait doucement, et étonnement le côté sexe est quasi inexistant. Détail très important puisque ce n'est vraiment pas ce qui m'attire dans les lectures de romance etc. C'est principalement pour le suspens et le gros côté psychologique, surtout en Dark Romance où c'est quelque chose de primordial. Il y a de l'action, des scènes violentes qui pourraient ne pas plaire à tous, mais bien écrites. La plume de Tillie Cole se décomplexe de plus en plus, et on peut dire que la Dark Romance est un genre où elle prend un énorme plaisir d'écriture. Comme pour les tomes précédents, la mafia est un véritable moteur pour le reste, et sert de très bon background. Combat clandestin, argent sale, menaces, etc. Tillie Cole arrive à équilibrer le tout pour que l'on ait envie de tourner les pages. Une lecture pleine d'émotion aussi bien positives que négatives, servie par des personnages géniaux. En conclusion, un troisième tome pour Les Écorchés qui devrait plaire aux lecteurs des deux premières tomes.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox