AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de livrecommelair


livrecommelair
  16 mars 2018
Il est douloureux de s'avouer que l'on engendre des petits monstres , qui vous amadouent à grands coups de câlins , pour , du jour au lendemain , vous traiter de boulet.
Ainsi viennent insidieusement l'adolescence et ses joyeusetés.
Une période qui rime souvent avec une scolarité chaotique engluée dans un système d'éducation moyenâgeux.
Un stress qui n'aide pas le couple à s'accrocher pour survivre...Sus à l'intimité et repli frustratoire...
Est-ce le père qui est trop anxieux et qui part en vrille ,ou est-ce la mère qui est blindée comme un char d'assaut sur lequel tout glisse?
Sur fond d'attentats terroristes qui montent encore la pression d'un cran , difficile de garder le cap sans partir à la dérive.
Mais si c'était selon les actes posés en des moments critiques que l'on jugeait de la vraie valeur des gens (des jeunes en l'occurrence) , plutôt qu'à leur capacité à "avancer en troupeau homogène et à débiter les propriétés du triangle scalène" ?
Un récit à peine caricaturé ,dans lequel chacun peut se reconnaître , qui traite de la difficulté à appréhender les enfants (et les parents) qui grandissent dans un monde hostile , mais aussi beaucoup de tendresse et une lueur d'espoir.
Un bon second roman pour Jérôme Colin!
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus