AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de brigittelascombe


brigittelascombe
  21 octobre 2011
L'art par quatre chemins permet d'élargir son horizon en contemplant la vision du monde de différents aristes selon l'impact de la lumière.
Au nord de l'Europe où la platitude permet une lumière crue s'étend La dune de Mondrian où chantent les taches musicales des Ports et voiliers de Paul Klee.
Lorsque "le paysage s'étend à l'infini",la perspective révèle d'infimes détails(cf:La Vierge au chancelier Rolin de van Eyck).
Un tableau "se compose", la transparence de l'air se reproduit par touches(cf:Le chenal de Gravelines de Seurat), la clarté inonde(cf:Trois tours de Paul Klee) ou passe à travers les fenêtres(cf:La jeune femme à l'aiguière de Johannes Vermeer),des vitraux,sur des retables. Les lignes quadrillent. Des passages s'ouvrent d'un monde à l'autre(cf:La grande arche de Johan Otto von Spreckelsen).Les constructions s'évident.Les sculptures s'équilibrent.;
A l'est tout s'obscurcit(cf:L'abbaye dans la forêt de chênes de Caspar David Friedrich). "Entre chien et loup", "silence feutré", la lumière inquiète parfois(cf:Vers Tolède de le Greco), "tout s'agite", effraie jusqu'au chaos(cf:Extrait du cycle labyrinthes de Joseph Sudek), les gestes bavardent ou griffes, les ailes ne volent pas (cf:Aile de corneille Huppée d'Albert Dürer), les boucles se bouclent,"les lignes serpentent.
Au sud tout éclate, éblouit(cf:Soudain l'été dernier de Martial Raysse),brûle,danse(cf:La danse II de Matisse),se meut,tourne,roule,jaillit, se déguise, disjoncte(cf:La papesse de Niki de Saint Phalle), rit, bouillonne d'énergie(cf:La charge des lanciers d'Umberto Boccioni), les couleurs s'épurent,les lignes ondulent.
A l'ouest tout se tamise, repose,l'influence de l'eau est pregnante(cf:Les nymphéas de Monet), les corps flottent(cf:Eau de Gilles Aillaud), il bruine ou la brûme se lève, la peinture ruisselle,le pinceau polit les formes(cf:Le jardin sombre de Yves Tanguy), la nature inspire,les nuages aspirent(cf:Stratocumulus de John Constable),le cercle encercle tout en élargissant l'espace(cf:Stonehenge).
Un ouvrage jeunesse( de Sophie Courtil,animatrice d'atelier au Centre Pompidou, peintre,graveur,directrice de collections d'art et Milos Cvach, animateur au musée national d'art moderne, professeur d'art créateur de reliefs en bois laqué et de dessins au fusain) très riche, fort bien documenté et illustré qui peut être feuilleté avec plaisir par des adultes.
Quelle bonne idée de cheminer sur la lumière, boussole à la main.
A travers peinture,photo,sculpture, décoration et architecture, L'art par quatre chemins permet à l' enfant d'affuter son regard sur une oeuvre d'art, de comprendre la sensibilité de l'artiste et ce qu'il a voulu exprimer.
Super!
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr