AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de AuBazartDesMots


AuBazartDesMots
  17 juin 2018
Avant tout, je tenais à remercier les éditions Michel Lafon et Camille Groelly de m'avoir fait parvenir ce livre. Cet envoi est un peu particulier, c'est le premier ouvrage que je reçois d'une maison d'édition, alors le moins qu'on puisse c'est que je suis ravie! Merci aussi à Alicia du blog Papillon Voyageur de m'avoir permis de m'intégrer dans ce petit monde.

Les remerciements faits, passons à l'ouvrage en lui-même. Et bien, pour un premier partenariat, autant dire que c'est une réussite. J'ai adoré lire les anecdotes de cette expatriée alsacienne (#Alsacepower ❤ ) qui, après le Québec, a décidé de passer une année en Nouvelle-Zélande.

En tant que Strasbourgeoise – prof d'arts pla – amoureuse des voyages (même si les miens sont bien moins grandioses que les siens), je me suis un peu retrouvée dans ce livre et ai adoré les références à la culture alsacienne. Pour ceux qui me lisent et qui n'ont pas la chance d'avoir grandi dans le Bas-Rhin (tout à droite, puis en haut de la carte ) ou à la rigueur dans le Haut-Rhin ( tout à droite, puis en bas, la logique est là), sachez-le, l'Alsace n'est pas une région, c'est un PAYS. Avec sa langue si mélodieuse, ses traditions, ses costumes et sa gastronomie (flammekueche forever! ).

Mais revenons au sujet, c'est-à-dire l'ouvrage. La première impression est positive. La couverture bleu ciel attire l'oeil et ce dessin mêlant un kiwi (je crois) et une cigogne, c'est tout bonnement génial. On a hâte d'ouvrir le livre, et le contenu est à la hauteur de la joliesse de la couverture.

L'ouvrage narre la vie d'une expatriée en Nouvelle-Zélande. L'auteure Aby nous donne pleins de conseils simples mais néanmoins judicieux, intégrés dans de courts strips de maximum 3 pages portant sur des anecdotes. du coup, c'est court, rythmé et on peut arrêter la lecture quand bon nous semble… Ce format est parfait. Les sujets varient régulièrement, entre la vie en colocation, les achats au supermarché ou le travail dans un restaurant…

Ce qui ressort, c'est le côté humain de cette expérience. Je lis en même temps dans le cadre d'une lecture commune « Wild » de Cheryl Strayed, et c'est drôle de voir deux visions du voyage s'opposer aussi diamétralement. Cheryl marche en solitaire dans une sorte de démarche cathartique, on sent la souffrance et en même temps la détermination de cette randonneuse du dimanche qui se confronte à des montées bien trop hautes pour elle… Et de l'autre, avec « Welcome to Kiwiland », on a l'aspect joyeux et positif d'une fille bien dans sa peau qui a envie de découvrir le monde et surtout les gens qui le peuple, et qui nous fait partager sa bonne humeur. le décalage est juste énorme, et le hasard qui m'a conduit à lire ces deux livres en même temps me fait bien sourire.

Tout cela pour dire que dans « Welcome à Kiwiland », en plus du fait qu'on a à la fin de la lecture la patate et une formidable envie de voyager, on ne peut qu'avoir le désir de rencontrer les gens géniaux qu'Aby a pu côtoyer. Bravo à elle, qui leur a fait un beau cadeau en brossant de ces personnes des portraits si humains.

Pour lire la suite, jetez un oeil sur mon blog, Au Baz'art des mots!
Lien : https://aubazartdesmots.word..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox