AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264062207
Éditeur : 10-18 (18/09/2014)

Note moyenne : 4.28/5 (sur 548 notes)
Résumé :
Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s'en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Che... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (155) Voir plus Ajouter une critique
NathalC
  02 août 2018
Wild, c'est le témoignage d'une jeune femme qui, à même pas 30 ans, a été mariée, a perdu sa maman morte d'un cancer a à peine 45 ans.
C'est le témoignage d'une jeune femme qui aurait pu descendre aux enfers et qui a décidé de s'évader pour mieux se trouver.
Partir seule, sac à dos sur les épaules, sans préparation, sur le PCT, chemin de randonnée partant du Mexique jusqu'au Canada.
Cheryl est partie, sans savoir forcément pourquoi, sans savoir vraiment comment et surtout sans garantie du final qui lui apportera cette expérience avec elle-même. C'est une fuite, mais aussi une recherche, une espérance.
Cette histoire n'est pas une morale, c'est juste le témoignage sincère d'une transition de vie.
Merci à l'auteur pour ce partage et immense respect pour cette aventure vécue.
Commenter  J’apprécie          520
Aziliz
  10 février 2015
Tout à commencé il y a quelques mois à la lecture d'une phrase, juste une phrase, sur le site de 10-18 à propos de "Wild".
"J'ai marché, marché, l'esprit en mode primal, vide de toute pensée à l'exception d'une seule : aller de l'avant. J'ai continué jusqu'à ce que mon corps se rebelle et que je ne puisse plus mettre un pied devant l'autre. Alors, j'ai couru."
Ces mots ont longtemps résonné dans mon esprit, je n'avais plus qu'un objectif, détenir ce livre entre mes mains, car j'avais la conviction que Cheryl et moi étions faites pour nous rencontrer.
Et si pendant ces 496 pages, Cheryl marche, vous marchez autant qu'elle, à la découverte du PCT, les yeux rivés sur la grandeur de la nature. Au fil des pages, j'ai voyagé sur les mille sept cents kilomètres sur le Chemin des Crêtes du Pacifique en Amérique. Je prenais plaisir, (bon ok j'avais mal aussi à l'idée de m'imaginer m'arracher mes ongles de pieds traumatisés) à découvrir (à rechercher) le paysage qu'elle me décrivait, du Crater Lake au Pont des Dieux... J'allais de l'avant tout simplement, m'oubliant ou me remémorant certaines choses autrement.
Ce livre c'est l'histoire d'une rencontre, entre une écrivaine et son lecteur, un partage qui apporte beaucoup de réflexion mais aussi de présence et d'harmonie.
Alors, comme bien souvent, j'ai pris tout mon temps pour lire ce livre, pour saisir chaque instant à sa juste valeur, ne pas le précipiter à sa fin, mais hier j'ai eu le coeur gros de devoir laisser mon amie entres ces pages. Des pages où je saurais certainement la retrouver par moment.
Ce livre est pour tous les amoureux de la nature, pour tout ceux qui veulent voir la vie autrement et qui se battent tous les jours pour, pour ceux qui craignent de perdre espoir, pour ceux qui ont peur ne pas atteindre leurs objectifs - leurs rêves, pour ceux qui passent parfois à côté d'eux, pour ceux qui rêve de liberté, et pour ceux qui ont besoin d'évasion... Dans ce monde parfois bien étrange.
Mon seul lot de consolation, il me reste à présent le film à voir, et même si l'idée que je m'en fait n'est pas mauvaise, je suis certaine qu'elles ne vaudront pas l'imagination que je me suis faite à travers ces pages.
Merci à l'auteur d'avoir partagé sans pudeur, toute son intimité et ses souvenirs.
Pensées à Doug.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Marple
  01 avril 2018
Plutôt qu'une thérapie, et après la drogue et le sexe, Cheryl Strayed a choisi la randonnée sur le Pacific Crest Trail pour régler ses problèmes de vie : deuil de sa mère adorée, divorce d'avec son premier amour, délitement de sa famille, sensation d'être seule, malheureuse et paumée...
C'est cette expérience qu'elle nous raconte ici : une aventure bien moins romanesque qu'elle ne l'imaginait, avec beaucoup plus de crasse, d'ongles arrachés et d'angoisse et beaucoup moins de méditation, et pourtant rédemptrice.

Pour nous lecteurs, l'aventure peut se révéler inspirante aussi, car les problèmes de Cheryl sont similaires à ceux que tout le monde peut rencontrer et sa façon de les affronter par la marche, la patience et la bienveillance peut servir d'exemple.
Commenter  J’apprécie          481
stokely
  01 février 2016
Je viens de refermer ce livre ou cet e-book plutôt et je vais être dépitée ce soir de quitter Cheryl et "Monster" j'ai mis quelques pages à entrer dans l'histoire pour ensuite ne plus la quitter.
Quel courage pour faire ce qu'elle a fait ce voyage aux Etats-Unis sans jamais avoir fait de randonnée auparavant, sans avoir peur surtout en étant une femme. On comprend que sa vie l'a poussé à se dépasser et que ce voyage lui a servi de thérapie, un bel exemple de dépassement de soit. Un voyage jalonné de rencontre mais Cheryl préfère la plupart du temps voyager seule.
J'ai trouvé le récit juste et pas édulcoré tout n'est pas merveilleux ni magnifique et l'auteur n'en fait pas une traversée idyllique dans son bouquin. Surtout a début ou son sac est tellement chargé qu'elle ne parvient même pas à le soulever, ses chaussures trop petites qui lui détruisent les pieds, la neige qui l'oblige à changer de parcours.
Et puis il y a également ce qui l'a poussé à faire ce voyage qui est distillé au fil des pages la mort de sa mère d'un cancer, l'éloignement de son beau-père et de ses frères et soeurs, son divorce, sa descente aux enfers dans la drogue.
J'espère qu'il y aura une suite sur comment elle est revenue à la vie normale surtout que l'auteure change d'Etat et repart à zéro pour une nouvelle vie.
Cela donne envie de grands espaces, de voyage, d'aventure et de découverte. Ce livre m'aura fait voyager et m'en auras mis pleins les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
isabelleisapure
  28 février 2016
Marcher pour survivre c'est ce qu'entreprend sur un coup de tête Cheryl Strayed.
Plus rien ne va dans sa vie, Entre une mère trop aimée, brutalement disparue en à peine trois mois après un diagnostic de cancer, un divorce douloureux et un lourd passé de toxicomane, Cheryl vacille.
« J'avais pris la route pour réfléchir à ma vie, à tout ce qui m'avait brisée, afin de pouvoir me reconstruire ».
Pour se mettre à l'épreuve, le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne fait pas dans le détail. le « Pacific Crest Trail » sentier de randonnée reliant à la frontière mexicaine à la frontière canadienne, 1600 kms à vol d'oiseau sera son terrain d'action.
Et elle marche du matin au soir, à travers des parcs naturels, des réserves protégées, des déserts, des montagnes, des forêts et des routes nationales.
Malgré l'épuisement, les privations, la chaleur, la monotonie, la douleur, la soif, la faim elle avance.
Malgré la peur des ours, des serpents à sonnettes ou des pumas, elle continue pas après pas, jour après jour.
Parfois quelques rencontres, quelques mots échangés avec des randonneurs lui apportent un peu de distraction.
Le plus souvent son seul compagnon est son sac à dos qu'elle a baptisé « Monster », tant il lui a donné de mal par sa taille et son poids monstrueux.
« Wild » est un récit exceptionnel ou une jeune femme arrive à vaincre ses démons à force de volonté.
On ne peut s'empêcher de ressentir de la sympathie pour elle tant est grand son courage.
Beaucoup d'émotion tout au long de ce récit. Mais le rire est parfois au rendez-vous.
« Wild » est un hymne à la nature, mais aussi un hymne au courage et au dépassement de soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
Citations et extraits (135) Voir plus Ajouter une citation
AzilizAziliz   13 janvier 2015
"Tu es jolie, alors tu t'en sortiras toujours, quoi que tu fasses. Moi, les gens se contentent de ma bonté d'âme. Je n'ai jamais eu le physique qu'il fallait.
- Je ne suis pas d'accord. Je te trouve jolie.
- C'est vrai ?
- Oui, ai-je insisté, même si ce n'était pas exactement le mot que j'aurais employé pour la décrire.
- Vraiment ? Merci. Ça me fait plaisir. D'habitude, Dave est le seul à penser ça."
Elle a regardé mes jambes.
"T'as besoin de te raser, ma fille !" a-t-elle ajouté avant d'éclater du même rire rauque que lorsqu'elle avait parlé de mon sac.
"Non, je rigole, a-t-elle repris, sa cigarette à la bouche. T'as bien raison d'en faire qu'à ta tête. C'est dommage qu'il y ait pas plus de fille comme toi, si tu veux mon avis - capables d'envoyer chier la société et tout ce qu'on attend d'elles. Si elles étaient plus nombreuses à t'imiter, ça irait beaucoup mieux."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
NathalCNathalC   01 août 2018
Mon rythme n'avait rien à voir avec celui des moyens de locomotion que l'on utilise normalement pour parcourir le monde. Les kilomètres ne défilaient pas. Ils formaient de longs méandres d'herbes folles, de mottes de terre, de brins d'herbe, de fleurs courbées par le vent, d'arbres tordus et grinçants. Ils étaient faits du son de ma respiration et de celui de mes pas sur le chemin, l'un après l'autre, accompagnés du cliquetis de mon bâton. Chacun d'eux devait être affronté avec humilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
AzilizAziliz   04 janvier 2015
En milieu d'après-midi, j'ai ressenti un tiraillement familier au bas-ventre et compris que j'allais avoir mes règles. Pour la première fois depuis que j'étais sur le chemin. J'avais presque oublié que ça arriverait. La nouvelle perception que j'avais de mon corps depuis le début de ma randonnée avait occulté mes anciennes habitudes. Finies les subtiles analyses pour savoir si j'étais infinitésimalement plus grosse ou plus mince que la veille. Finies les journées où j'étais de mauvaise humeur parce que je me trouvais mal coiffée. Toutes ces sensations mineures étaient oblitérées par la douleur franche qui ne me quittait pas, de mes pieds sanguinolents aux muscles de mes épaules et de mon dos, si noués et si brûlants que je devais m'arrêter plusieurs fois par heure pour faire des étirements qui m'offraient un peu de répit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AzilizAziliz   06 janvier 2015
Le pire, quand on perd sa mère aussi jeune, ce sont les regrets. De petites choses qui me faisaient mal rien que d'y penser : toutes les fois où j'avais levé les yeux au ciel quand elle essayait d'être gentille, eu un mouvement de recul lorsqu'elle me touchait ; le jour où je lui avais dit : "Tu ne trouves pas que je suis incroyablement plus sophistiquée que toi à vingt et un ans ?" En y repensant, ce manque d'humilité me donnait la nausée. Je me comportais en sale petite arrogante et, tout à coup, ma mère était morte. Oui, j'avais été une fille aimante et oui, j'avais été là pour elle, mais j'aurais pu mieux faire. Devenir ce que je l'avais suppliée de dire que j'étais : la meilleure fille au monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
EtincellesEtincelles   16 février 2016
La peur est en grande partie due aux histoires qu’on se raconte, alors j’avais décidé de me raconter autres choses que ce qu’on répète aux femmes. J’avais décidé que je ne courais aucun danger. J’étais forte. Courageuse. Rien ne pourrait me vaincre. M’en tenir à cette histoire était une forme d’autopersuasion, mais, la plupart du temps, ça fonctionnait. Chaque fois que j’entendais un bruit d’origine inconnue ou que je sentais quelque chose d’horrible prendre forme dans mon imagination, je le repoussais. Je ne me laissais tout simplement pas impressionner. La peur engendre la peur. La puissance engendre la puissance. Alors j’avais opté pour la puissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Cheryl Strayed (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cheryl Strayed
Pour plus de vidéos lectures : https://goo.gl/Xfpbhm
Contact mail : lanylabooks[at]gmail.com
Suivez-moi : http://twitter.com/Lanylabooks http://instagram.com/lanylabooks http://www.facebook.com/lanylabooks
- Bitterblue de Kristin Cashore publié chez Orbit En poche : http://bit.ly/bitterbluepoche En grand format : http://bit.ly/bitterblueGF - Wild de Cheryl Strayed chez 10-18 http://bit.ly/wildcheryl - Royaume de Vent et de Colères de Jean-Laurent del Socorro publié chez ActuSF http://bit.ly/royaumevent - Nos âmes jumelles de Samantha Bailly publié chez Rageot http://bit.ly/amesjumelles
-- Envie de vous abonner à France Loisirs ? N'hésitez pas à m'envoyer un petit mail pour que je vous parraine ! --
*tous les liens goo.gl sont des liens affiliés sur lesquels je touche un (piti) pourcentage quand vous achetez. Ces liens sont sûrs et vous redirigeront vers le site de la Fnac. En achetant via ces liens, vous apportez votre soutien à mon travail et vous bénéficierez de ma gratitude à vie ! Il n'y a AUCUNE obligation, si vous ne souhaitez pas les utiliser, cela ne pose AUCUN souci ! Sentez-vous à l'aise de faire ce que bon vous semble ! :D
+ Lire la suite
autres livres classés : marcheVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
670 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..