AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cascasimir


cascasimir
  26 janvier 2020
" Blue Whale Challenge" , un jeu lancé sur un réseau social via internet: "VKontakte" en Russie qui s'est soldé par la mort de plusieurs jeunes...


De...plusieurs jeunes décérébrés... 50 défis à faire, le dernier étant le suicide...
Philip Fox, un des instigateurs du jeu, avait été condamné à 3 ans de prison, pour le suicide de 2 jeunes...
Une légende urbaine?


Ici, l'auteur parle de crétin digital et d'accros au numérique ( 1000 heures/ an pour un enfant en maternelle et 2400 heures pour un lycéen.)


Il nous parle de la démission des parents. C'est plus facile de coller son mioche devant une télévision, ou de s'en débarrasser, en lui donnant un smartphone...
C'est la première génération ( les millenials) en recul sur le plan du Q.I et du Q.E (quotient intellectuel et émotionnel...)


Problèmes hallucinations audiovisuelles ( on croit entendre la sonnerie de son portable), anxiété en ne retrouvant pas son téléphone ( début de la maladie mentale?), le "Text neck", hernie du cou. Certaines villes ont installé des feux au ras du sol, aux carrefours et des lignes sur le trottoir, pour guider les accros au téléphone.
Ne pas oublier les décès idiots, en prenant un selfie près d'une falaise...


Avec un appauvrissement du langage ( Les livres du "Club des 5" ont été expurgés des mots trop difficiles pour nos "as des jeux vidéo "...)
Ils ne comprenaient pas "repas dans un endroit champêtre ", on a traduit ce passage par pique-nique...


Il y a quelques jeunes qui fuguent, car on leur a confisqué leur smartphone, d'autres qui se replient sur eux-mêmes (comme les otakus " Hikikomori" au Japon)...
Un crétin, un rescapé du stade ultime du "Blue Whale Challenge", déclara qu'il croyait que la corde autour de son cou, allait se rompre, comme dans un jeu vidéo... Game over?


Mais, c'est peut-être encore une légende urbaine? Par contre, on a vendu 30,28 millions du jeu "Mario Bros", jeu de course de kart, cité dans le livre...


Il y a des jeux pires, en Amérique (sur le Dark net ?) que la Cour Suprême aimerait faire interdire: ..." les victimes sont démembrées, décapitées, éviscérées, enflammées et découpées en petits morceaux."
Ou des jeux où "on peut rejouer les meurtres commis par les tueurs du collège de Columbine et de Virginia Tech.
Un autre où le but est de violer des amérindiennes. Un jeu où on peut faire un nettoyage ethnique ( de noirs, latinos et de juifs.) Un jeu où il faut loger une balle dans la tête de JFK, à Dallas..."

"Mais, tout cela est protégé par la liberté d'expression !"
Commenter  J’apprécie          746



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (74)voir plus