AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Les mouettes d'Ostende (1)

adtraviata
adtraviata   11 février 2016
« Le ciel était orangé et la mer lointaine.
La plage, comme absente, avait dû reculer trop fort, trop vite et le brise-lames semblait attendre son retour.
Sébastien marchait face au vent.
Il n’y avait pas de monde en mouvement.
Quasi personne.
Fin octobre tout se fige.
Ostende est orpheline de ses estivants ; le vent chargé de sel et de sable piquant fouette l’allure sou-tenue des encapuchonnés…
Il fit halte sur un banc quand une mouette, alourdie par le pain jeté de l’été, se posa, vociférante, près de lui.
Il pouvait sentir, à travers elle, le parfum salé de la mer.
– Auriez-vous l’heure, Monsieur ?
– Non, je n’ai pas de montre, désolé…
– Du feu, peut-être ?
– Je ne fume pas.
– Moi non plus, c’était pour parler…
Elle avait l’air contente d’elle.
La digue était trempée, accusant la toute fin d’une pluie sur son damier jaune rafistolé. » (p. 13)
Commenter  J’apprécie          20


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Patrick Devaux (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

    Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

    Paris
    Marseille
    Bruxelles
    Londres

    10 questions
    922 lecteurs ont répondu
    Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre