AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fnitter


fnitter
  23 mai 2017
Troisième tome de la licence Pacino, Prince des mers et des sous-marins.

Nous sommes en 2002 (dans le futur), deux après les événements de la chine (voir Opération Seawolf). le Front Islamique Unifié est en guerre contre la coalition occidentale EU et UE.
Tout cela m'a l'air bien terrestre, que viendrait faire un sous-marin là dedans. Eh bien le FIU a aquis un sous-marin à la pointe de la technologie auprès des Japonais et comptent bien s'en servir pour lancer un missile bombe sale sur Washington.

D'accord, le background est de plus en plus flippant. Après la Chine, les arabes. D'un autre côté, DAESH est passé par là avec ce petit d'arrière goût, tiens c'est possible après tout.
Bon la technologie de pointe fournie par les Japonais (vendeur d'armes neutre) me parait un peu tiré par les cheveux...
Pour les défauts également, le roman semble un peu décousu. La faute à une entrée très tardive de Pacino et à un sous-marin ennemi trop au centre du roman (bien que les éléments sur l'équipage soit moins abordés que ceux des sous-marins qu'il va être amené à couler).

Pour les avantages, si vous avez aimé cette ambiance, ultra technologique, à grands renforts de termes techniques, descriptions à foison des armes, des tactiques des deux premiers tomes, vous serez également servi dans ce troisième. C'est en fait ce qui fait tout le sel de cette série de sf militaire (car au final c'est de la science-fiction ou de l'anticipation)

Mais de toute façon, il faut avoir aimé les deux premiers tomes pour lire le troisième donc, si vous en êtes là....
Commenter  J’apprécie          530



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (53)voir plus