AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de JeanLouisBOIS


JeanLouisBOIS
  15 novembre 2019
Serial killer, mon amour!
Le roman noir me semble obéir à certains codes respectés par Thierry Doré dans Pulsions de vie. L'action constitue le principal moteur de ce récit et c'est grâce à ses rebondissements, ses retours en arrière et ses anticipations que l'histoire prend corps. Cette action, souvent horrible, sanguinaire, extrême, vise à l'édification et au saisissement du lecteur. Elle fait donc appel principalement aux sentiments et aux émotions, trop rarement à la réflexion et à l'approfondissement. Dans le même sillon, l'abondance des dialogues renforce le dynamisme et l'efficacité au récit. Les trois principaux personnages, Jahia, Simon et Will se débattent dans un climat de menace permanente qui rend le lecteur mal à l'aise. le narrateur omniscient par le caractère précis, méthodique, insensible de son écriture vient compléter ce sentiment d'angoisse diffus qui parcourt l'ensemble du livre. Tous les ingrédients semblent donc réunis pour composer un roman noir réussi. Mais on reste sur sa faim, on ne se sent pas pleinement satisfait de la fin du récit ... Peut-être qu'en mélangeant des épisodes fantastiques ou des fantasmes de Simon ou de Jahia avec l'histoire, l'auteur maintient une atmosphère pesante et lugubre mais il risque surtout de dérouter le lecteur. De plus, cet amour jusqu'au-boutiste ne me paraît pas totalement convaincant. Je sais que la littérature peut se nourrir de toutes sortes d'illusions mais il semble que dans ce cas l'auteur s'y complait trop souvent.
NB: Lecture dans le cadre de Masse critique/Mauvais genres.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus