AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'Interprétation des peurs (22)

Nadael
Nadael   18 août 2012
Le fait de vous rencontrer à plusieurs reprises dans ces rêves surréels signifie-t-il que je sois en train de perdre la raison ?
Le vieil homme lui adressa un sourire qui creusa de petites fossettes dans ses joues blêmes.
Tous les songes sont surréels, c'est leur nature. En ce moment même, vous vous trouvez ainsi au-delà de la réalité. Les rêves sont en quelque sorte un accès de délire. Cependant, je ne crois pas que vous soyez folle, Ellen. Vous êtes, me semble-t-il, un peu troublée et devez retrouver vos repères. Rien de grave. Prenez le temps de réfléchir sur vous-même et les choses rentreront dans l'ordre. (…) Toutefois, poursuivit le professeur, ce que vous découvrirez ne vous plaira pas forcément.
Commenter  J’apprécie          80
ericbo
ericbo   11 décembre 2019
On a beau le désirer de tout son cœur, on ne peut plus changer ce qui a déjà eu lieu.
Commenter  J’apprécie          70
BlackKat
BlackKat   04 juin 2015
Montre tes faiblesses aux autres et ils te boufferont.
Commenter  J’apprécie          40
Nikoz
Nikoz   11 novembre 2014
Pour Hermann Talbach, la ferme en ruine du vieux Sallinger était de ces endroits maudits. Tout le monde dans le village en était convaincu. Certains allaient jusqu'à prétendre que quiconque osait s'en approcher sombrait dans la folie.
Commenter  J’apprécie          40
jostein
jostein   24 octobre 2012
Mais ce qui vous aide à progresser n'est pas toujours agréable.
Commenter  J’apprécie          40
ericbo
ericbo   11 décembre 2019
Elle avait fuit la réalité pour se rendre dans un lieu inconnu exempt de violence et de refoulement.
Commenter  J’apprécie          30
BlackKat
BlackKat   09 juin 2015
Il est parfois facile de se tirer d'affaire en laissant un numéro de téléphone. C'est une façon commune de se décharger d'une obligation ennuyeuse. Que ce soit une carte de visite ou un morceau de papier déchiré, le message était au fond similaire: "Je ne suis pas prêt à me fourrer dans le pétrin pour toi. Tu devras t'en sortir tout seul. Mais pour soulager ma conscience, je te donne quand même mon numéro."
Commenter  J’apprécie          30
BlackKat
BlackKat   09 juin 2015
Certaines femmes maltraitées étaient suffisamment fortes pour s'enfuir, demander le divorce ou se réfugier dans un foyer d'accueil. D'autres n'avaient pas cette force et préféraient une mort rapide à une terreur sans fin.
Commenter  J’apprécie          20
Aproposdelivres
Aproposdelivres   09 mars 2013
Il est des lieux maléfiques, nimbés de légendes. De tels lieux sont régulièrement le théâtre d'évènements funestes, comme s'ils se nourrissaient de drames.
Pour Hermann Talbach, la ferme en ruine du vieux Sallinger était de ces endroits maudits. Tout le monde dans le village en était convaincu. Certains allaient jusqu'à prétendre que quiconque osait s'en approcher sombrait dans la folie. Comme jadis Sallinger qui, un soir de mai, avait mis le feu aux bâtiments avant de périr dans les flammes avec sa femme et ses deux enfants.
Or, ce jour-là, Talbach était pressé d'atteindre la ruine. Tandis qu'il arpentait le sentier forestier avec Paul, son apprenti, il priait pour qu'il ne soit pas trop tard. Il était de leur devoir d'empêcher une nouvelle tragédie.
Talbach n'avait pas eu le temps de se changer. En bleu de travail, les mains pleines de cambouis, il passa en hâte près des vestiges de l'ancien portail couverts de mousse. Le mécanicien avait dépassé la quarantaine et boitillait suite à un accident sous le pont élévateur de son garage. Pourtant, il ne ralentissait pas l'allure. Paul, âgé de dix-neuf ans, peinait à le suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ericbo
ericbo   11 décembre 2019
- Tu savais qu’Ernest Hemingway avait fait une électroconvulsivothérapie pour soigner ses dépressions ?
- Oui, j'en avais entendu parler.
- Après ça, il s'est plaint de ne plus arriver à se concentrer quand il voulait écrire. Selon une rumeur, c'est ce qui l'aurait véritablement poussé au suicide.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1803 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre