AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Foufoubella


Foufoubella
  08 janvier 2019
"J'ai rêvé la nuit dernière que je retournais à Manderlay", première phrase du roman, agit sur moi comme "Longtemps, je me suis levé de bonne heure" d'A la recherche du temps perdu de Proust.
Des phrases très connues en littérature mais dont on n'a jamais lu les oeuvres - en tout cas en ce qui me concerne.

Rebecca n'est pas le personnage principal du livre. C'est un fantôme. Son ombre plane tout le long de ce roman que beaucoup pourrait qualifier de "romans pour midinettes" tant le sujet, à première vue, peut sembler battu et rebattu: une pauvre jeune femme épouse le prince charmant qui n'est peut-être pas si charmant que ça en fin de compte (conte?)

La narratrice, dont on ne saura jamais le nom, a épousé Maxim de Winter, de 20 ans son aîné, sur un coup de folie pourrait-on dire. Il la ramène dans son domaine de Manderley où il vivait déjà avec sa première épouse, Rebecca, morte noyée moins d'un an auparavant. Et cette pauvre narratrice, née plus chichement et pas préparée à la vie de château, se sent dans sa nouvelle existence comme un éléphant dans un magasin de porcelaines. Elle s'imagine que tout le monde la compare, à son désavantage bien sûr, à Rebecca, cette chère Rebecca, cette parfaite Rebecca. Que Maxim ne l'a épousée que pour rompre sa solitude suite au décès de sa Rebecca, sa chère Rebecca, sa parfaite Rebecca. Sans oublier non plus l'accueil plus que glacial que lui réserve madame Danvers, l'intendante du domaine, qui vouait un culte à Rebecca. Mais ce n'est pas si simple que ça...

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui est un classique de la littérature anglaise. Je tournais les pages avec avidité, pressée de me retrouver dans ce cher domaine de Manderley dont j'imaginais très bien l'aspect et l'atmosphère qui y régnait (j'ai un faible aussi pour le so british).

J'ai deviné les choses au fur et à mesure mais cela n'a pas gêné ma lecture. Daphné du Maurier a su créer une ambiance très particulière, un peu surnaturelle. Je relirai cette auteure.

Challenge Pavé 2019
Challenge Plumes féminines 2019
Multi-défis 2019
Challenge xxème siècle 2019

Commenter  J’apprécie          314



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus