AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Yaguelle


Yaguelle
  18 août 2017
Mon avis,

En lisant la quatrième de couverture, mon encéphale n'a pu résister au désir de découvrir ce premier roman de Stéphanie Exbrayat. Oui en effet, "Personne n'a Oublié" est le premier opus de cette auteure qui, entre nous, m'a stupéfiée par son talent.

Je vous plante le décor;

Sam, 8 ans, meurt dans des circonstances plus que douteuses...
Colette, mère de Sam et épouse de François, ne croit pas aux conclusions du décès de son fils " Mort accidentelle ". Elle va lutter pour découvrir les véritables circonstances sur la mort de Sam quitte à mettre sa propre vie en danger.
François, époux de Colette. Homme violent au passé trouble. Suspecter par Colette d'avoir tué Sam.
Les années d'après guerre, 50/60.
Les collabos et leurs conséquences.
La soumission et l'émancipation des femmes.
Un village rural " le Morvan " aux idées et aux mentalités bien arrêtées et enracinées.

Synopsie

Dans le petit village du Morvan, les idées reçues et les mentalités ont la vie dure....
Colette, mère attentionnée et femme soumise, vit avec son fils Sam et son époux François.
François, qu'elle a épousé par obligation. Étant enceinte d'un autre homme, elle devait absolument trouver un mari qui ne poserait pas trop de questions sur la rapidité d'un mariage.
François, très discret et secret, vit dans une ferme en dehors du bourg.
Quand celui-ci décide d'acheter cette ferme et de s'y installer, les habitants le cataloguent "d'étranger" et les conversations à son sujet sont plus que désagréables et méprisantes.
Le quotidien de Colette est pénible et éprouvant. Son mari est brutal et violent sans compter les injures et le mépris qu'il éprouve envers Sam qu'elle protège telle une tigresse.
Malgré cette protection, Sam est retrouvé mort dans la grange familiale.

À cet instant, la vie de Colette va prendre un tournant à 180 degrés.
Ses seules pensées et obsessions seront de chercher à comprendre "le pourquoi du comment".
En effet, cette mort n'a rien d'une "mort accidentelle"
Qui en voulait à Sam?
Où était François à ce moment-là?
Sam avait l'interdiction formelle d'aller dans cette grange, qui ou quoi l'y a amené?
L'a-t-on poussé et pour quelles raisons?

Autant de questions auxquelles Colette va devoir, par ses propres moyens, y trouver des réponses.
Le passé à ses secrets et les déterrer feront resurgir des heures sombres d'une guerre que beaucoup voudraient oublier, quitte à sacrifier des vies pour que ses secrets restent enfouis à tout jamais.

Les tonalités du texte, les personnages et le style.

Voilà un roman comme je les aime, le psychologique joue parfaitement son rôle sombre de manipulateur sublimissime.
Les personnages de Colette et François sont parfaitement structurés et vos ressentis envers eux vous apportent l'empathie et la haine qui leur sont attribuées subtilement. L'atmosphère du dramatique engendrée par la mort de cet enfant est bilieuse et cabalistique à souhait.
L'auteure nous offre un récit poignant et bouleversant tant par sa profondeur que par sa capacité à vous projeter dans les moindres pensées de cette femme qui vous ébranle.
En ce temps où les femmes n'étaient qu'assujetties à leur époux, Stéphanie Exbrayat vous propulse dans un passé ou leur vie se cantonnait aux tâches ménagères, à l'éducation des enfants, à la bonne tenue de la maison et aux désirs de leur mari.
Le droit d'avoir un compte en banque ou d'être tout simplement émancipée n'était que pur fantasme.
Le langage stylistique de l'auteure est audacieux et perceptible.
Les expressions, le patois, le style et la phraséologie de l'époque sont authentiques et atypiques sans jamais être redondants.
La fluidité du texte est lisse. L'intrigue se dévoile telle une partition, vos émotions et vos ressentis sont à leurs paroxysmes. Vous écoutez, vous chuchotez et vous frissonnez avec Sam et Colette.
Sa peur, ses angoisses et sa douleur s'imprègnent en vous par un tragique et un suspense savamment exploités . La dureté des faits rend ce thriller addictif.
La narration est redoutablement efficace.
La rythmique des chapitres monte crescendo, les scènes s'enchaînent et la genèse se propage, tel un raz-de-marée, emportant tout sur son passage.

J'ai adhéré à cette nouvelle plume de par un réalisme et un pragmatisme qui m'ont conquise de la première page jusqu'au mot Fin.

Bref, un thriller psychologique d'une efficacité redoutable. Une écriture distinguée et délicate. Une auteure qui m'a séduite et j'espère lire son deuxième opus très bientôt.
Lien : https://leschroniquesdeyague..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle