AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de bran_601


bran_601
  09 mai 2016
Ce dernier tome conclut fort joliment ce qui restera comme une bien belle trilogie de fiction mythologique. Certes tout n'est pas parfait, ce tome est peut-être même en deçà du second chapitre avec un rythme plus haché, des personnages plus distants et ce à mesure qu'ils empruntent le chemin de leur destinée et que le récit d'héroïque fantasy laisse la place au récit mythologique. C'est le tome où entre véritablement en scène la menace ultime incarnée par "celui qui ne peut être nommé" à la tête de sa horde de bêtes et de parias elfes et nains.
Et si le combat final, qui voit Uter à la tête des peuples libres livrer une bataille désespérée, est suffisamment épique et intense pour clore la trilogie de manière satisfaisante, le Pov sur Lliane et les autres membres du suicide Squad déçoivent. le seigneur ténébreux est finalement à peine esquissé dans cet arc, jamais l'auteur n'aura réussi à faire sortir de l'ombre cette entité qui sera restée nébuleuse et surtout périphérique (inutile ?) au récit jusqu'à la fin, final où d'ailleurs les choses se dénouent par une vilaine facilité scénaristique de l'auteur.
Passé cette relative frustration/déception, cette première trilogie de Jean-Louis Fetjaine constitue bien une nouvelle référence de qualité de la fantasy made in France, beaucoup plus riche qu'on ne veut bien nous le faire croire...
Une oeuvre qui ouvre intelligemment la voie à un nouveau cycle centré cette fois ci sur Merlin et Arthur.
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (13)voir plus