AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de isabelleisapure


isabelleisapure
  30 septembre 2018
Korsakov est un grand roman familial, ample et musical, qui interroge superbement la mémoire et les pouvoirs de la fiction.

Son héros, François Ardenuit, est atteint du syndrome de Korsakov qui altère la mémoire et permet au malade d'imaginer une histoire lorsque les souvenirs se font fugaces.
Eric Fottorino divise son ouvrage en trois parties dans lesquelles nous suivons tour à tour François enfant élevé par sa grand-mère et sa mère. L'absence du père plane, qui est ce papa qui s'appelle MAMAN ? L'enfant écoute, enregistre, interroge.
Dans la deuxième partie, François est devenu neurologue et peu à peu la maladie altère sa mémoire et ses souvenirs se transforment, il les réinvente.
La troisième partie, peut-être la plus émouvante, s'attarde sur un grand-père fantasmé par un cerveau malade.

Ce livre est très difficile à résumer, je ne m'y risquerai pas davantage, mais c'est un roman dense, envoutant que j'ai eu du mal à lâcher.

Une fois de plus je suis sous le charme d'Eric Fottorino qui est un conteur, un raconteur. Un vrai, un talentueux. de ceux qui inventent des histoires ou narrent les leurs. de la famille aux amours blessés, Eric Fottorino sait trouver avec simplicité le chemin des émotions justes, des sensations perdues, des souvenirs oubliés
Commenter  J’apprécie          230



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (22)voir plus